Marchés français ouverture 6 h 2 min
  • Dow Jones

    34 742,82
    -34,94 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 401,86
    -350,38 (-2,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 005,68
    -512,66 (-1,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    45 812,10
    -3 053,56 (-6,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,24
    -103,06 (-6,60 %)
     
  • S&P 500

    4 188,43
    -44,17 (-1,04 %)
     

Covid : en Guyane, vacciner les jeunes pour convaincre et protéger les plus âgés

·1 min de lecture

A partir de lundi, la vaccination sera ouverte à toutes les personnes de plus de 55 ans en France. Dans le département-région d'outre-mer de la Guyane, la situation est bien différente. Là-bas, à peine plus de 4% de la population a reçu la première dose de vaccin contre le Covid-19, contre 14% dans l'Hexagone. Pour que la vaccination décolle, les autorités sanitaires l'ont donc élargi... aux plus de 30 ans ! Car sur place, la campagne de vaccination est bien différente de celle menée en métropole : tout a été fait pour permettre aux plus jeunes de se faire vacciner. Avec l'espoir de générer un effet d'entraînement des personnes plus âgées.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 11 avril

Des injections uniquement avec le vaccin Pfizer-BioNTech

Les personnes âgées "n'étaient pas forcément très demandeuses de la vaccination", explique au micro d'Europe 1 Clara de Bort, la directrice générale de l'ARS locale. Selon elle, il était donc "nécessaire de vacciner un peu plus les jeunes qui les entourent pour les protéger de façon indirecte". "En Guyane, bien souvent des personnes se décident à se faire vacciner lorsqu'un de leur proche a décidé de le faire et parle de son expérience", insiste-t-elle.

Grâce à l'élargissement de la cible vaccinale, Needy, 32 ans, a ainsi reçu sa première dose de vaccin il y a quelques jours. "Je l'ai pris comme une obligation car je suis en charge de personnes fragiles", raconte cette infirmière libérale à Cayenne...


Lire la suite sur Europe1