La bourse ferme dans 2 h 20 min
  • CAC 40

    6 634,85
    +1,08 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 101,33
    -15,44 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    35 084,53
    +153,60 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1879
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 826,20
    -9,60 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    32 640,09
    -1 097,89 (-3,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    919,67
    -10,69 (-1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,59
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    15 549,62
    -90,85 (-0,58 %)
     
  • FTSE 100

    7 025,60
    -52,82 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,26
    +15,68 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 419,15
    +18,51 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3945
    -0,0013 (-0,09 %)
     

Covid: Face à la "4e vague", le pass sanitaire se précise

·2 min de lecture

Alors que le pass sanitaire entre en vigueur demain pour les activités de loisirs rassemblant plus de 50 personnes, les débats continuent sur les conditions exactes de son application.

La France va bien mettre en place une extension du pass sanitaire et une obligation vaccinale pour les soignants, deux mesures contestées annoncées par Emmanuel Macron lundi dernier pour tenter d'endiguer la reprise de l'épidémie de Covid-19 avec la propagation du variant Delta du coronavirus, a annoncé lundi soir le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

"Nous sommes entrés dans une quatrième vague" et "nous devons tout mettre en oeuvre pour que cette vague ne soit pas aussi plus dévastatrice", alors que "la couverture vaccinale reste insuffisante" dans l'Hexagone, a déclaré Gabriel Attal à l'issue d'un conseil des ministres.

Dans ce contexte, le projet de loi relatif "à l'adaptation de nos outils de gestion de la crise sanitaire" adopté en conseil des ministres "prévoit une extension du champ du pass sanitaire" et concrétise la stratégie de durcissement des restrictions sanitaires retenue par le chef de l'Etat pour relancer la vaccination contre le Covid-19 face à l'accélération de la circulation du variant Delta, particulièrement contagieux et désormais responsable de 80% des nouvelles contaminations.

Le masque tombe grâce au pass sanitaire

Comme annoncé lundi dernier par Emmanuel Macron, l, sera étendu à partir de "ce mercredi" aux activités de loisirs rassemblant plus de 50 personnes ainsi qu'aux bars, restaurants et à "certains centres commerciaux" au début du mois d'août. Les salariés de ces établissements ne seront soumis à cette obligation qu'à partir du 30 août et une "période de rodage" sera appliquée pour accompagner les établissements concernés.

En revanche, dans les lieux où il sera appliqué, le port de masque ne sera plus obligatoire pour le public, sauf si la situation épidémique locale l'exige, . Lorsque le pass sanitaire entrera en vigueur, "vous n'aurez plus l'obligation de porter le masque" dans ces endroits-là, "sauf contrordre des préfets dans les départements en fonction de la situation épidémique", a-t-il précisé.

Toutefois, contrairem[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles