La bourse ferme dans 4 h 51 min
  • CAC 40

    7 208,36
    +88,53 (+1,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 264,59
    +55,44 (+1,32 %)
     
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,0765
    +0,0047 (+0,44 %)
     
  • Gold future

    1 893,50
    +2,80 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    21 104,48
    -595,20 (-2,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,09
    -13,80 (-2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,74
    +0,27 (+0,34 %)
     
  • DAX

    15 611,87
    +199,82 (+1,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 941,24
    +56,07 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 624,36
    +340,84 (+1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    +0,0069 (+0,57 %)
     

Covid: Les Etats-Unis envisagent des restrictions pour les voyageurs venant de Chine

AFP - Noel CELIS

Alors que les infections au Coronavirus s’envolent en Chine, Washington réfléchit à imposer des restrictions d’entrée pour les voyageurs venant de l’ex-Empire du Milieu.

Les Etats-Unis envisagent d'imposer des restrictions d'entrée sur leur territoire aux voyageurs provenant de Chine, où les autorités ont brusquement relâché leurs mesures de lutte contre le Covid-19, ont indiqué mardi des responsables américains.

Les infections se sont envolées dans toute la Chine alors que les principaux piliers de la politique "zéro Covid" pratiquée par le pays depuis début 2020 ont été démantelés en quelques semaines, ce qui a incité les responsables américains à s'inquiéter du risque d'apparition de nouveaux variants du virus.

"La communauté internationale est de plus en plus préoccupée par les poussées actuelles de Covid-19 en Chine et par le manque de données transparentes, notamment de données sur les séquences génomiques virales, communiquées par la RPC", ont déclaré les responsables américains, sous couvert d'anonymat, en référence à la République populaire de Chine.

Impossible de suivre l’évolution de l’épidémie

Pékin a reconnu qu'il était "impossible" de suivre l'évolution de l'épidémie et a même cessé depuis dimanche de publier des données quotidiennes sur la situation sanitaire. Les chiffres officiels étaient de plus en plus critiqués tant leur sous-estimation des cas d'infection et des décès était devenue flagrante.

Mais c'est le manque de données génomiques qui soulève le plus d'inquiétudes à l'étranger, rendant "de plus en plus difficile pour les responsables de la santé publique de s'assurer qu'ils seront en mesure d'identifier tout nouveau variant potentiel et de prendre des mesures rapides pour réduire la propagation", ont déclaré les responsables américains.

Les Etats-Unis "suivent les données scientifiques et les conseils des experts en santé publique, consultent leurs partenaires et envisagent de prendre des mesures similaires (...) pour protéger le peuple américain", ont-ils ajouté, citant des préoccupations exprimées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ainsi que des mesures adoptées par le Japon, l'Inde et la Malais[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi