La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 805,61
    -8,78 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    15 188,64
    +27,11 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1769
    -0,0057 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 566,91
    -658,61 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 225,70
    -7,59 (-0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 478,83
    -1,87 (-0,04 %)
     

Covid : une employée du vaccinodrome de Grenoble suspectée pour de fausses attestations

·1 min de lecture

Avoir établi de faux certificats de vaccination contre le Covid-19 contre de l'argent. C'est ce dont est soupçonnée une employée du vaccinodrome de Grenoble, alors que les preuves sur l'existence de faux pass sanitaires se multiplient dans les médias. Âgée de 30 ans, la suspecte a passé 48 heures en garde à vue et devait être mise en examen vendredi soir.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

Un poste stratégique dans le vaccinodrome

Cette jeune femme occupe un poste stratégique dans le plus grand centre de vaccination de Grenoble qui réalise pas moins de 4.700 injections, environ, par jour. C'est elle qui est en charge de tamponner les attestations de vaccination des patients après chaque dose. Des attestations qui permettent in fine d'obtenir un QR code et donc un pass sanitaire.

Son comportement avait inquiété en interne et la police avait été alertée. À leur première visite, les policiers n'ont rien constaté d'anormal. Mais ils sont finalement revenus mercredi après-midi et ont surpris la trentenaire en train de valider... de fausses attestations. Entre temps, elle avait effacé une grande partie des fichiers sur son téléphone portable. Mais un spécialiste en téléphonie mobile est parvenu à retrouver des centaines de copies de cartes Vitale dans l'appareil, ainsi que des messages à propos des transactions.

350 le faux pass sanitaire

Le faux pass sanitaire coûtait a priori 350 euros. Les policiers ont également retrouvé de l'argent liquide...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles