La bourse ferme dans 7 h 26 min
  • CAC 40

    4 907,24
    +55,86 (+1,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 200,63
    +29,22 (+0,92 %)
     
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1833
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 911,00
    +6,40 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    10 892,20
    -81,68 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,06
    +3,96 (+1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,49
    -0,15 (-0,37 %)
     
  • DAX

    12 649,58
    +106,52 (+0,85 %)
     
  • FTSE 100

    5 848,56
    +62,91 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    23 516,59
    +42,32 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 925,23
    +139,10 (+0,56 %)
     
  • GBP/USD

    1,3096
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Covid-19 : 6 chiffres complètement fous sur le couvre-feu

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Covid-19 : 6 chiffres complètement fous sur le couvre-feu
Covid-19 : 6 chiffres complètement fous sur le couvre-feu

À partir de samedi et pendant au minimum quatre semaines, le couvre-feu a été décrété en Ile-de-France et dans huit autres métropoles afin d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Voici les 6 chiffres à retenir.

1 milliard. Un couvre-feu à 1 milliard d’euros. Interrogé ce vendredi au micro de BFMTV/RMC, Bruno Le Maire a expliqué que le coût des mesures de soutien à l'économie s’élevait à "un milliard d'euros pour la durée du couvre-feu”.

En cas de reconfinement dans les zones où le virus se montre le plus agressif, la facture aurait été cinq fois supérieure. "Si nous procédions à un vrai reconfinement dans les zones où le virus circule activement - et seulement dans ces zones là - le coût serait de cinq milliards d’euros”, selon le ministre de l’Économie.

20 millions. "À 21 heures, chacun devra être chez soi”. En choisissant d’imposer le couvre-feu à l’ensemble de la région Île-de-France et huit métropoles (Lille, Rouen, Grenoble, Lyon, Saint-Étienne, Toulouse, Montpellier, Aix-Marseille), l’exécutif a mis sous cloche environ 20 millions de Français.

Sauf motif valable (raisons de santé, raisons professionnelles aider un proche, sortir son animal de compagnie) les déplacements entre 21h et 6h sont interdits dès samedi. Un confinement nocturne imposé à un tiers de la population française.

135. Comme lors du confinement généralisé du printemps dernier, toute entorse au règlement sera sévèrement sanctionné par la police. Le non-respect du couvre-feu sera sanctionné par une amende de 135 euros, le même montant que pour défaut de port du masque. En cas de récidive, la facture pourra monter à 1 500 euros car “il faut que ce soit dissuasif”, justifie Emmanuel Macron.

À LIRE AUSSI >> Délai, absence de recherche du patient 0 et aide tardive : récit d'une prise en charge du coronavirus

4 ou 6. Le couvre-feu imposé en Île-de-France et dans 8 métropoles durera au minimum quatre semaines. Il pourrait être étendu à 6 semaines (soit jusqu'au 1er décembre 2020) si le Parlement l’autorise.

30 621. Au lendemain de l’annonce du couvre-feu, jeudi, la France a enregistré 30 621 cas supplémentaires de contamination par le nouveau coronavirus en 24 heures (contre 22 591 mercredi), un nouveau record. C’est la première fois que l’Hexagone dépasse le seuil des 30 000 d’après les chiffres de Santé Publique France. 1 750 personnes se trouvent désormais en réanimation.

84. Si le couvre-feu ne concerne “que” 20 millions de Français, les voyants sont dans le rouge quasiment partout en France. Au 15 octobre, 84 départements sur 104 sont désormais placés en situation de vulnérabilité élevée.

Ce contenu peut également vous intéresser :