Marchés français ouverture 3 h 11 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 200,89
    +561,49 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1745
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 493,75
    -17,23 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    37 864,27
    +111,19 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 112,37
    +3,45 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

Covid : en Chine, de grands espoirs autour du développement d'un vaccin par inhalation

·1 min de lecture

La Chine teste actuellement une nouvelle méthode vaccinale porteuse de grands espoirs contre le Covid-19. Celle-ci prend la forme d'un inhalateur et pourrait devenir une méthode révolutionnaire, plus pratique et plus rapide que les injections actuelles. Mais pour le moment, ce vaccin par inhalation est encore en phase de test en Chine.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Ce vaccin n'utilise que 20% d'une dose classique

Ce vaccin, qui est administré par pulvérisation nasale, n'utilise que 20% de la dose normalement nécessaire lors d'une injection intramusculaire, c'est-à-dire une piqûre. Les premiers essais cliniques ont été lancés en septembre 2020 par l'Institut de médecine militaire de l'Université de Wuhan, la ville devenue tristement célèbre pour avoir été le berceau de l'épidémie.

Les scientifiques chinois entament maintenant la phase 2 des tests. Selon les premiers résultats, la réaction immunitaire à ce vaccin par inhalation est identique à celle d'une injection dans le bras. Si ces résultats venaient à être confirmés, cela permettrait d'accélérer considérablement la campagne de vaccination en Chine. Dans ce pays, 1,6 milliards de doses ont déjà été injectées. Et la Chine espère arriver d'ici la fin de l'année à 65% de sa population vaccinée.

Le variant Delta détecté dans le pays

Le temps presse. Pour la première fois, le variant Delta vient d'être détecté dans une quinzaine de villes du pays. Or ce variant est plutôt résis...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles