La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 593,67
    +661,30 (+2,14 %)
     
  • Nasdaq

    13 535,71
    +343,36 (+2,60 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2050
    -0,0038 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 273,23
    +3 852,83 (+10,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    969,86
    +41,63 (+4,48 %)
     
  • S&P 500

    3 901,80
    +90,65 (+2,38 %)
     

Covid: une banlieue de Pékin confinée après la découverte du variant anglais

·2 min de lecture

Pékin a annoncé mercredi le confinement strict de cinq quartiers de la banlieue sud de la capitale chinoise, après la découverte du variant anglais du Covid-19 parmi une poignée de cas de contamination.

Pékin a annoncé mercredi le confinement strict de cinq quartiers de la banlieue sud de la capitale chinoise, après la découverte du variant anglais du Covid-19 parmi une poignée de cas de contamination. Le pays le plus peuplé du monde, où l'épidémie a fait son apparition fin 2019, l'a très largement éradiquée sur son sol dès le printemps dernier. Mais des foyers sporadiques apparus ces dernières semaines inquiètent les autorités, qui ont à nouveau recours à des mesures drastiques pour limiter la contagion.

La capitale, qui compte 21 millions d'habitants, a ainsi confiné mercredi à domicile quelques dizaines de milliers de personnes dans cinq ensembles résidentiels de sa vaste banlieue sud. Ces quartiers ont révélé la présence de deux cas de contagion liés à la souche britannique du nouveau coronavirus, considérée comme plus contagieuse.

Ces cas "n'ont pas de corrélation génétique avec des cas d'origine locale ou importés signalés auparavant", a déclaré devant la presse la directrice adjointe des services sanitaires de Pékin, Pang Xinghuo. "Ils sont considérés comme des variants du nouveau coronavirus découvert en Grande-Bretagne", a-t-il dit. La Chine avait déjà fait état de ce variant anglais fin décembre chez une étudiante arrivée à Shanghai (est) en provenance du Royaume-Uni.

La moitié de la Belgique

Autour des cinq quartiers confinés, l'ensemble de l'arrondissement de Daxing, qui compte au total 1,6 million d'habitants, fait également l'objet de mesures spécifiques. Ses habitants n'ont désormais plus le droit de quitter Pékin -- dont le territoire est vaste comme la moitié de la Belgique. Il leur est recommandé de rester chez eux et d'éviter les foules.

Les rassemblements de plus de 50 personnes sont provisoirement(...)


Lire la suite sur Paris Match