La bourse ferme dans 1 h 19 min
  • CAC 40

    6 591,15
    +59,23 (+0,91 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 094,68
    +29,85 (+0,73 %)
     
  • Dow Jones

    34 952,64
    -105,88 (-0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1794
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 794,20
    -5,60 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    33 635,26
    +1 211,92 (+3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    929,45
    -0,48 (-0,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,99
    +0,34 (+0,47 %)
     
  • DAX

    15 554,80
    +35,67 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,79
    +22,71 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 739,37
    +78,79 (+0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 395,96
    -5,50 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3858
    -0,0021 (-0,15 %)
     

Covid : les adolescents anorexiques ont-ils plus de risques de développer une forme grave ?

·1 min de lecture

Les soignants, notamment dans les services de réanimation, ont beaucoup insisté ces derniers temps sur la fragilité vis-à-vis du coronavirus des personnes en surpoids ou en situation d'obésité. Mais qu'en est-il des personnes très maigres, comme celles qui souffrent d'anorexie ? Lundi, dans Sans Rendez-vous, l'émission santé d'Europe 1, le docteur Jimmy Mohamed répond à un père qui s'interroge sur la nécessité de faire vacciner sa fille, atteinte d'anorexie.

La question de Jérôme, auditeur d'Europe 1

"On n'arrête pas de dire que les personnes obèses ou en surpoids ont plus de risques de faire des formes graves du Covid-19. Qu'en est-il pour les gens qui sont anorexiques ? Ma fille l'est, est-ce qu'elle doit se faire vacciner même si elle est jeune ?"

>>Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

La réponse de Jimmy Mohamed

"Dans l'état actuel des connaissances, et sauf nouveau variant, il n'y a pas de sur-risque si jamais vous êtes maigre ou si jamais vous souffrez d'anorexie. En revanche, on peut imaginer que vous êtes probablement un peu plus fragile. À titre personnel, je n'attendrais pas de savoir s'il y aura ou non des effets indésirables de la maladie ou une forme grave sur ces personnes, et je pense que la solution la plus raisonnable reste la vaccination. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l’évolution de la situation lundi 14 juin

Quand les adolescents pourront-ils se faire vacc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles