Marchés français ouverture 5 h 54 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 345,85
    -47,19 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0471
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 414,43
    +137,38 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,48
    +4,01 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Covid-19 : la vitamine D efficace pour limiter l'infection chez les personnes âgées

Et si la vitamine D jouait un rôle pour limiter l'infection, voire le risque de décès chez les patients âgés infectés par la Covid-19 ? Le recours à cette vitamine n'est en réalité pas nouveau, puisque les chercheurs avaient déjà évoqué son utilisation en début de pandémie, mais une étude publiée dans la revue PLOS Medicine, relayée par BFMTV, en dit plus aujourd'hui. Cette étude montre que l'administration d'ure forte dose de vitamine D dans les 72 heures suivant un diagnostic positif permet de réduire le risque de décès. Cette étude avait pour effet de mesurer le risque inhérent à une injection plus ou moins forte.

Dès avril 2020, cette étude (COVIT-TRIAL) a été lancée auprès de 260 patients. Pendant six mois, des volontaires ont été suivis dans neuf hôpitaux français (Bordeaux, Angers, Limoges, Nice, Nantes, Saint-Étienne, etc.) et ont été divisés en deux groupes, selon nos confrères. D'abord, un recevant une dose normale, puis l'autre une dose forte de vitamine D. Pour ce dernier groupe, les médecins ont pu constater "une réduction importante et statistiquement significative du risque de décès", avec un effet sur la mortalité pendant quatorze jours sans effets indésirables. Il fallait attendre vingt-huit jours pour observer une baisse de l'efficacité.

Dans un communiqué publié par le chef du service de gériatrie du CHU d'Angers, Cédric Annweiler, ce dernier parle de "résultat important et cohérent" avec ce que les chercheurs savaient et un "emballement inflammatoire" évité. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Malgré les déserts médicaux, des milliers de médecins interdits d'exercer en France
CARTE. Covid-19 : BA.5 progresse en France, les contaminations repartent à la hausse
Un chef d'entreprise contraint de payer 100.000 euros pour rouvrir une route
Législatives : "Ne votez pas pour moi", la surprenante stratégie d'un candidat dans la Meuse
Etats-Unis : nouveau plaidoyer de Biden pour limiter la vente d'armes à feu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles