La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 478,12
    +237,19 (+0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Covid-19, vente en ligne, inflation... Nombreuses incertitudes avant les soldes d'hiver

·2 min de lecture

Covid-19, vente en ligne, inflation...De nombreuses incertitudes planent avant les soldes d'hiver qui démarrent officiellement mercredi 12 janvier.

À peine les courses de Noël terminées, c'est déjà l'heure des soldes d'hiver qui débutent mercredi. La période reste attendue par les commerçants mais perd chaque année de son importance face à la concurrence des promotions en ligne, a fortiori en plein "raz-de-marée" de contagion Covid-19.

Le poids du contexte sanitaire

Cette année encore, c'est la plus grosse interrogation pour les commerçants : dans quelle mesure le Covid-19 va-t-il peser sur les ventes ? "Compte tenu de la situation sanitaire qualifiée de +raz-de-marée+ par le ministre de la Santé Olivier Véran, nous nous préparons pour une éventuelle édition digitale pour les soldes 2022", explique le directeur général de Relais Colis, Jean-Sébastien Leridon.

Dans la semaine précédant le coup d'envoi des soldes, la pandémie de Covid-19 a en effet poursuivi sa flambée dans le monde et en France, et si les décès restent orientés à la baisse, ça ne donne pas forcément envie d'aller faire du lèche-vitrine, même au sens figuré.

"L'inquiétude est forte, on voit que la décision de mettre tout le monde au télétravail" pour endiguer la propagation du Covid-19 "a déjà eu un impact non négligeable sur l'afflux en boutiques, avec dans certains cas une fréquentation en baisse de 50% par rapport à l'année dernière", alerte auprès de l'AFP Florence Bonnet-Touré, la secrétaire générale de la fédération nationale de l'habillement (FNH), qui représente les commerces indépendants du secteur.

Comment faire face aux ventes privées ?

Mais ce "climat anxiogène" n'est pas le seul nuage à l'horizon. Les consommateurs à l'affût des bonnes affaires ont bien remarqué que les ventes privées avaient déjà commencé, notamment sur internet. Plus largement, les opérations promotionnelles ont fleuri ces dernières années, "ce qui perturbe nos repères puisqu'à force de voir des produits soldés en permanence, le consommateur se dit que c'est en réalité le prix non barré qui est trop cher", observe Gildas Minvielle, directeur de l'observatoire écono[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles