La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 387,39
    +420,20 (+2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Covid-19 : Valneva obtient le feu vert du régulateur européen pour son vaccin

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé jeudi 23 juin le vaccin contre le coronavirus de la biotech franco-autrichienne Valneva, qui devient le sixième vaccin anti-Covid recommandé chez les adultes au sein des 27 pays de l'Union européenne. La société Valneva, basée à Nantes, développe un vaccin à virus inactivé, une technologie plus traditionnelle que celle de l'ARN messager. C'est d'ailleurs l'un des arguments mis en avant par le laboratoire, qui estime que ce vaccin pourrait convaincre les personnes pas encore vaccinées.

"L'EMA a recommandé l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché pour le vaccin" Valneva pour les personnes "âgées de 18 à 50 ans", a précisé le régulateur européen dans un communiqué. "Après une évaluation approfondie, le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a conclu par consensus que les données sur le vaccin étaient solides et répondaient aux critères de l'UE en matière d'efficacité, de sécurité et de qualité", a-t-il ajouté.

Les donnés ont montré que le vaccin déclenche une production de niveaux plus élevés d'anticorps contre la souche originale de SARS-CoV-2 pour les 18 à 50 ans a précisé l'EMA, dont le siège se situe à Amsterdam. Il n'a cependant pas été possible de tirer de conclusion la capacité du vaccin à déclencher la production d'anticorps chez les personnes de plus de 50 ans, a précisé le régulateur.

Les données sont également "limitées" sur la capacité du vaccin à protéger contre les variants préoccupants, y (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Deliveroo de nouveau condamné en France pour travail dissimulé
SNCF : les cheminots appelés à la grève nationale le 6 juillet
Anne Lauvergeon perd son procès contre le fisc
Ces professionnels de l'éolien qui font de l'or avec du vent
Le CAC 40 tente un rebond, espoirs sur la Fed et les taux d'intérêt

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles