Marchés français ouverture 7 h 54 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,68 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,38 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,87 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0181
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,95 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    22 954,83
    -670,23 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,23
    -15,58 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Covid-19: la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

·2 min de lecture

La vaccination des enfants âgés de moins de 12 ans et ne présentant aucune comorbidité pourrait démarrer en janvier sur la base du volontariat, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, dans une interview publiée dimanche par Le Parisien

La vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19 sera au programme du Conseil de défense sanitaire lundi, selon un document du ministère de la Santé consulté par l'AFP, qui évoque l'annonce d'un "calendrier précis" après cette réunion. Il n'y aura pas que des restrictions sur la table , "dont un point concerne la possible vaccination prioritaire des enfants de 5 à 11 ans", selon ce document présenté vendredi aux représentants des hôpitaux, cliniques et soignants libéraux.

L devra toutefois être en premier lieu approuvée par la Haute autorité de santé et par les pouvoirs publics, a rappelé Gabriel Attal. "Pour les enfants de moins de 12 ans, sans comorbidités, la Haute Autorité de santé ne s'est pas encore prononcée. Si elle devait le faire positivement, et qu'une décision politique était prise en ce sens, les vaccinations pourraient démarrer au début du mois de janvier sur la base du volontariat", a-t-il dit.

L'Union européenne a approuvé a semaine dernière l'utilisation chez les enfants de cinq à 11 ans du vaccin anti-COVID-19 à faible dose, après avoir autorisé en mai l'administration de la dose standard pour adultes aux enfants de douze ans et plus.

La propagation du coronavirus se montrant plus rapide sur le vieux continent que dans les autres régions du monde, les pays européens se sont empressés d'encourager les adultes à se faire vacciner, de lancer des campagnes de rappels et de vacciner les enfants.

Le ministère y affirme même que "le calendrier précis de la vaccination des 5-11 ans sera précisé à l'issue du Conseil du 6 décembre", et ajoute que "l'ouverture de la vaccination à tous les enfants" de cette classe d'âge est prévue "début janvier 2022". Entre temps, "les doses de vaccins pédiatriques Pfizer seront livrées" aux pharmacies hospitalières dès le 13 décembre, puis "en ville" à partir de "fin décembre" aux "professionnels de santé habilités".

Décision suspendue à l'avis de plusieurs instances

Une source gouvernementale a toutefois indiqué à l'AFP que l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles