Marchés français ouverture 5 h 18 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 147,33
    -184,61 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1692
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    24 496,25
    -90,35 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    11 558,19
    +57,44 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,70
    +22,02 (+9,07 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Covid-19 : un propriétaire sur trois rencontre des problèmes pour rembourser son emprunt immobilier

Cyprien Tardieu
·1 min de lecture
Covid-19 : un propriétaire sur trois rencontre des problèmes pour rembourser son emprunt immobilier
Covid-19 : un propriétaire sur trois rencontre des problèmes pour rembourser son emprunt immobilier

En raison de la crise économique actuelle liée à la pandémie, 32% des propriétaires éprouvent des problèmes pour payer leur emprunt crédit immobilier selon le baromètre Meelo.

Malgré des plans de relance à la pelle et les milliards d’euros injectés dans l’économie tricolore, la crise fait de nombreux dégâts. Environ 840 000 emplois auraient été détruits lors du premier semestre 2020 et selon des projections de l’INSEE, le taux de chômage atteindrait 9,7 %à la fin de l’année. Une étude dévoilé jeudi et réalisée par Diffusis France pour le compte de Meelo, une startup française spécialiste de la data financière, tire la sonnette d’alarme, rapporte BFM Immo.

16% des locataires en souffrance

Principal enseignement de cette enquête : les propriétaires ont de plus en plus de difficultés pour honorer leurs mensualités de crédit. Ils étaient 17% à rencontrer des problèmes financiers lors du baromètre réalisé au mois d’avril dernier, en plein pendant le confinement, ils sont désormais 32%, soit deux fois plus.

Le résultat n’est pas plus encourageant pour les locataires. Près d’un sur cinq (16%) confie avoir du mal à payer son loyer contre 6% avant la crise du coronavirus.

À LIRE AUSSI >> Attention, il ne vous reste que quelques jours pour payer la taxe foncière

Pour continuer à se loger décemment, “7% des répondants pensent devoir déposer un dossier à la Banque de France”, décrypte le communiqué. Ce chiffre est, lui aussi, en hausse par rapport à avril dernier.

Conséquence de cette crise économique, les banques restent très frileuses pour délivrer des crédits immobilier et n’acceptent que les emprunteurs avec des garanties très solides. Dans le “monde d’après” aussi, on ne prête qu’aux riches.

Ce contenu peut également vous intéresser :