Marchés français ouverture 11 min
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2186
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    30 153,96
    +706,11 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    27 333,34
    -156,38 (-0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,58
    -1,32 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     

Covid-19: la Turquie renforce ses restrictions face à une nouvelle flambée des cas

·2 min de lecture

La Turquie, confrontée à une flambée de cas de Covid-19, va renforcer les restrictions en place depuis dix jours. Alors que le pays enregistre officiellement plus de 13 700 décès depuis le début de l’épidémie, le président turc Erdogan a annoncé l'introduction d'un couvre-feu total pendant le week-end et partiel en semaine.

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

À partir de ce mardi 1er décembre, les Turcs ne pourront plus sortir de chez eux que 16 heures par jour, cinq jours par semaine. C’est en résumé ce qu’a décidé le président Recep Tayyip Erdogan face à l’accélération de l’épidémie de nouveau coronavirus. Tout le pays sera soumis à un couvre-feu nocturne entre 21h et 5h du matin en semaine, et à l’interdiction totale de sortir le week-end – comme cela avait déjà été le cas au printemps.

Ces nouvelles mesures concernent surtout les Turcs de 20 à 65 ans, puisque les plus jeunes et les plus âgés n’avaient déjà plus le droit de sortir que trois heures par jour depuis une dizaine de jours. Le chef de l’État a par ailleurs annoncé l’interdiction des regroupements à domicile pour toutes les occasions, y compris les célébrations du nouvel an. Les épiceries et autres commerces alimentaires sont exclus de ces couvre-feux et pourront continuer leurs livraisons à domicile.

Les autorités turques reconnaissent donc l’inefficacité du confinement partiel instauré le 21 novembre, qui se limitait pour l’essentiel à un couvre-feu nocturne le week-end et à la fermeture des cafés et des restaurants. Le pays bat chaque jour un record de cas dépistés et de morts dues au virus, avec plus de 31 000 cas et 188 morts annoncés ce lundi 30 novembre.