La bourse ferme dans 8 h 20 min
  • CAC 40

    6 675,90
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,62
    +27,32 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1879
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 812,20
    -10,00 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    32 372,39
    -1 825,93 (-5,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    932,94
    -27,96 (-2,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,13
    -0,13 (-0,18 %)
     
  • DAX

    15 568,73
    +24,34 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 081,72
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 198,67
    -37,13 (-0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,3904
    +0,0021 (+0,15 %)
     

En première ligne contre le Covid-19, ces soignants refusent le vaccin

·2 min de lecture

TÉMOIGNAGES- Ils sont nombreux à refuser le vaccin. Pourtant les soignants et spécifiquement les infirmiers en établissements de santé sont en première ligne et au contact de patients quelquefois fragiles, au contact aussi des malades du Covid. Militants, engagés, adeptes des théories du complot? Pas forcément.

Thomas est un garçon calme et posé. A 32 ans, infirmier depuis 10 ans, il a testé plusieurs services avant de choisir les urgences dans une clinique du Sud de la France. Il adore son métier. Une condition essentielle quand on travaille de nuit sur un planning en 12h. Autant dire que lors de la première vague, il était sur la ligne de front, à accueillir "en scaphandre", les patients suspectés d’infection au . Pourtant Thomas ne souhaite pas se faire vacciner contre le Covid. "Je ne suis pas contre la vaccination en général. J’ai le ROR, le tétanos. Mais pour le Covid, on n’a aucun recul, ni sur l’efficacité, ni sur les effets secondaires ou à long terme". Il en convient, la vaccination réduit les formes graves. Mais elle n’empêche pas d’être malade et de contaminer les autres. En professionnel chevronné, il applique bien sûr les mesures barrières et n’a jamais été contaminé.

Catherine, 47 ans, est infirmière également, en psychiatrie dans un centre hospitalier universitaire. Elle aussi refuse de se faire vacciner: "Je n’ai pas de pathologies particulière et honnêtement, j’ai peur des effets à long terme". Paradoxalement, elle a convaincu sa propre mère, âgée et diabétique de recevoir le vaccin. "A 70 ans, elle a plus de risque de mourir si elle attrape le Covid, que de subir les 'non encore connus' effets secondaires du vaccin. C’est une question de balance bénéfice-risque."

Alors que les chiffres du Covid connaissent un sursaut en ce début d’été avec le variant Delta qui prend du terrain: et un taux d’incidence reparti à la hausse, le gouvernement réfléchit avec les acteurs de la santé, à une obligation vaccinale pour les soignants. Une réunion convoquée le 7 juillet par , ministre des Solidarités et de la santé a conduit à la rédaction d’une " pour encourager les professionnels de santé, du soin et de l’accompagnement à la vaccination contre la Covid et engager le gouvernement à aller vers une obligation vaccinale de ces professionnels".

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles