La bourse ferme dans 2 h 1 min
  • CAC 40

    6 238,08
    -29,20 (-0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 989,43
    -25,37 (-0,63 %)
     
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,2070
    +0,0052 (+0,43 %)
     
  • Gold future

    1 788,40
    +6,40 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    40 464,88
    -5 344,18 (-11,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 115,16
    -127,89 (-10,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,48
    +0,05 (+0,08 %)
     
  • DAX

    15 174,86
    -145,66 (-0,95 %)
     
  • FTSE 100

    6 902,42
    -35,82 (-0,52 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3854
    +0,0011 (+0,08 %)
     

Covid-19, télétravail : le cri d'alarme d'une experte pour la santé mentale des salariés

·2 min de lecture

Selon Caroline Hondré, directrice générale France d'International SOS, après douze mois de télétravail, plus de la moitié des salariés courent un risque élevé de dépression.

Un an après (le 17 mars 2020), Caroline Hondré, directrice générale France du groupe International SOS, dresse un bilan alarmant de ces 12 mois très éprouvants pour les salariés français.

International SOS est une entreprise spécialisée dans le conseil et l'assistance médicale aux entreprises. Ce prestataire qui opérait à l'origine dans le rapatriement sanitaire en France des salariés des entreprises françaises, a aujourd'hui élargi ses prestations à la globalité des besoins de santé des salariés. , beaucoup liées à l'information et la prévention mais aussi l'organisation de procédures de tests, et la mise en place de gestes barrières, et se prépare à mettre en place des campagnes de vaccination pour les salariés . Ce prestataire a remporté le marché de la vaccination en Australie avec trois autres agences spécialisées.

International SOS, qui emploie 10.000 salariés, dont plus de la moitié sont médecins et personnels médicaux, n'a aucun lien avec son presque homonyme Groupe SOS, leader européen de l'économie sociale, dirigé par Jean-Marc Borello.

"Forts de notre action de terrain depuis le début de l'épidémie de , nous avons listé un certain nombre d'enseignements forts, explique Caroline Hondré. Le premier d'entre eux est la grave détérioration de la santé mentale des salariés. A ce jour et après cette période éprouvante, 50% des salariés ont un risque grave de dépression, avec un risque accru de 1,5 fois pour les femmes". Selon International SOS, la nouvelle norme du travail , les difficultés à se déconnecter, à faire des pauses et à se réunir entre collègues, a incroyablement fragilisé les collaborateurs.

Parmi les enseignements, cette experte souligne au cours de cette période. "Nous avions traditionnellement affaire aux directeurs de la sécurité ou de la sûreté pour les grands groupes et institutions, explique Caroline Hondré. Mais de plus en plus, nous remarquons que ce sont les DRH qui sont aux manettes pour la gestion des questions liées au Covi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :