La bourse ferme dans 3 h 13 min
  • CAC 40

    5 811,93
    -18,72 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 693,39
    -11,46 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    30 924,14
    -345,96 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1939
    -0,0040 (-0,33 %)
     
  • Gold future

    1 695,40
    -5,30 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    40 159,42
    -1 598,91 (-3,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    958,16
    -29,05 (-2,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,22
    +1,39 (+2,18 %)
     
  • DAX

    13 988,04
    -68,30 (-0,49 %)
     
  • FTSE 100

    6 672,91
    +22,03 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    12 723,47
    -274,33 (-2,11 %)
     
  • S&P 500

    3 768,47
    -51,25 (-1,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3832
    -0,0062 (-0,45 %)
     

Covid-19 : les soins de thanatopraxie, jusque-là interdits, peuvent désormais être réalisés sur certains défunts

franceinfo
·1 min de lecture

Les soins de thanatopraxie, c’est-à-dire les soins de conservation des corps, sont autorisés sur les corps des personnes qui ont commencé à présenter des symptômes du Covid-19 plus de 10 jours avant leur décès, indique un décret daté de jeudi 21 janvier, publié au Journal officiel vendredi 22 janvier.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19.

Jusqu'ici seule une toilette mortuaire simple, réalisée par des professionnels de santé ou des thanatopracteurs, était autorisée pour les défunts atteints du Covid-19. Le nouveau décret établit que "les soins de conservation sont interdits sur le corps des défunts dont le décès survient moins de dix jours après la date des premiers signes cliniques ou la date de test ou examen positif". En cas de suspicion d'un cas de Covid-19 au moment du décès, "un test antigénique permettant la détection du SARS-CoV-2" peut être réalisé par le médecin qui constate le décès, ce qui permettra "d'adapter la prise en charge des défunts", indique aussi le décret.

Plus de mise en bière immédiate

"La présentation du défunt à la famille et aux proches est rendue possible au sein du lieu où le décès est survenu", indique également le décret. Jusqu'ici, les "défunts atteints ou probablement atteints du Covid-19 au moment de leur décès" faisaient l'objet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi