Marchés français ouverture 8 h 15 min
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2115
    -0,0062 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 106,09
    +2 453,13 (+8,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     

Covid-19 : la situation sanitaire se détériore en Guyane, le territoire se reconfine pour deux semaines

·1 min de lecture

La situation sanitaire se dégrade en Guyane. Le taux d'incidence a doublé en un mois sur ce territoire ultramarin de près de 300.000 habitants. Selon les dernières données de l'Agence régionale de santé (ARS), l'incidence est de "346 cas pour 100.000 habitants sur les 7 jours glissants". Face à cette situation inquiétante, la préfecture a annoncé jeudi 13 mai dans un communiqué la mise en place d'un nouveau confinement. Ce dernier sera effectif pendant un peu plus de deux semaines, à partir de ce vendredi 14 mai jusqu'au dimanche 30 mai inclus. 

Les mesures annoncées. La préfecture a déroulé sur Twitter son plan de "confinement thématique". Si les établissements scolaires et les crèches peuvent rester ouvertes, les bars, restaurants, cinémas, piscines publiques (sauf pour les scolaires) ont, eux, fermé leurs portes. Les déplacements en avion sont possibles, mais seulement pour les personnes ayant un motif impérieux. Un test PCR négatif de moins de 72h devra en plus être réalisé avant le voyage. Tous les déplacements sont soumis à attestation. Les promenades en plein air sont autorisées dans un rayon de 10 kilomètres autour du domicile et dans la limite d'une heure maximum. Les autorités ont précisé que les rassemblements de plus de six personnes sont interdits. Ces mesures s'ajoutent au couvre-feu de 19h à 5h actuellement en vigueur sur l'ensemble du territoire. 

A lire aussi -Que sait-on de l'efficacité des vaccins contre la transmission du virus?

La pression sur les servic...


Lire la suite sur LeJDD