La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 991,74
    +21,27 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,06
    +64,16 (+0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1734
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    36 029,87
    -1 486,00 (-3,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 048,26
    -15,58 (-1,46 %)
     
  • S&P 500

    4 364,50
    +6,77 (+0,16 %)
     

Covid-19 : les salariés en arrêt de travail toujours plus nombreux

·1 min de lecture

La crise sanitaire a eu un lourd impact sur la santé physique et mentale des salariés. Le Covid-19 a été la première cause des arrêts de travail des salariés (hors fonction publique) de janvier à mai derniers, principalement en raison des arrêts dérogatoires liés au coronavirus, selon le baromètre annuel sur l'absentéisme de Malakoff Humanis publié ce jeudi 9 septembre. Globalement, le nombre de salariés ayant eu au moins un arrêt de travail a augmenté de trois points (+30%) sur la période étudiée, "passant de 10% des salariés en janvier à 13% en mai", précise Malakoff Humanis dans un communiqué.

Au total, 46% des arrêts de travail étaient dus au Covid-19 de janvier à mai, dont 12% de cas d'infection diagnostiqués et 34% d'arrêts dérogatoires (personnes vulnérables, garde d'enfants) provoqués par l'épidémie. "Le pic a été atteint en avril 2021", avec 52% des arrêts de travail liés au Covid (dont 15% de cas diagnostiqués), d'après l'étude.

Après le coronavirus, les "principaux motifs d'arrêt maladie" ont été les accidents ou traumatismes (21%). Les maladies graves ont entraîné 12% des arrêts, tout comme les troubles musculosquelettiques. Juste devant, les troubles psychologiques (dépression, anxiété, stress) et épuisement professionnel ou burn-out, représentent ensemble "19% des arrêts", détaille Malakoff Humanis.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

D'ailleurs, entre les confinements successifs et le télétravail imposé, la santé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Reconversion, déménagement... la crise les a poussés à franchir le cap, ils racontent
Réforme de l'assurance chômage : vers une application progressive entre octobre et décembre
Notaire, ophtalmo, anesthésiste… les 20 professions libérales qui gagnent le mieux leur vie
Comment manager sereinement en période d’incertitude ?
Pass sanitaire : cette entreprise va l'imposer illégalement à ses salariés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles