La bourse ferme dans 4 h 43 min
  • CAC 40

    5 820,08
    +27,29 (+0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 721,08
    +14,46 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2028
    -0,0032 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 728,50
    +5,50 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    40 765,88
    +1 110,75 (+2,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    986,18
    -0,47 (-0,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,58
    -0,06 (-0,10 %)
     
  • DAX

    14 080,53
    +67,71 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    6 638,26
    +49,73 (+0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3910
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Covid-19 : le Sénat donne son feu vert à une prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 3 mai

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Pour la sixième fois en dix mois, le Sénat était amené à se prononcer sur la prolongation de l'état d'urgence sanitaire face à l'épidémie de Covid-19. La chambre haute, à majorité de droite, a donné son feu vert dans la soirée du mercredi 27 janvier à cette prolongation jusqu'au 3 mai, soit un mois de moins que l'échéance votée par l'Assemblée nationale.

Le Sénat a voté en première lecture, par 235 voix pour, 39 voix contre et 70 abstentions, le projet de loi prorogeant une nouvelle fois ce régime d'exception dont l'application doit prendre fin le 16 février.

Députés et sénateurs vont maintenant tenter de se mettre d'accord sur un texte commun. En cas d'échec, une nouvelle lecture sera organisée dans les deux chambres, l'Assemblée ayant le dernier mot.

L'exécutif veut une prolongation jusqu'au 1er juin

Alors que le Sénat a raccourci la prolongation demandée, du 1er juin au 3 mai, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a jugé la date du 1er juin "cohérente au regard de la dynamique de l'épidémie", ajoutant que "c'est le temps nécessaire pour que la campagne de vaccination produise pleinement ses effets". "Je comprends le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi