La bourse ferme dans 2 h 4 min
  • CAC 40

    6 585,75
    +53,83 (+0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 091,88
    +27,05 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1797
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 797,00
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    33 751,72
    +924,57 (+2,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    930,31
    +54,08 (+6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,13
    +0,48 (+0,67 %)
     
  • DAX

    15 562,85
    +43,72 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 005,55
    +9,47 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3869
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Covid-19 en Russie: une semaine d'arrêt de travail à Moscou pour contrer l'épidémie

·1 min de lecture

En Russie, la hausse des cas de Covid inquiète les autorités. La mairie de Moscou a édicté ce 12 juin de nouvelles restrictions pour tenter de freiner la progression du virus. Les travailleurs non essentiels sont priés de rester chez eux tout au long de la semaine qui s’annonce, mais leurs salaires restent garantis.

Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin

À Moscou, le nombre de cas de Covid a retrouvé ses niveaux du mois de décembre dernier, raison pour laquelle les autorités municipales ont décrété que la semaine prochaine serait chômée. Elles ont recommandé aux employeurs de faire travailler depuis leur domicile au moins 30% de leur personnel non vacciné.

Si les Moscovites pourront continuer à sortir se promener dans les parcs, les attractions resteront fermées. S’agissant de la vie nocturne, bars, restaurants et boîtes de nuit ne pourront plus servir de clients entre 23h et 6h du matin.

Réticences à la vaccination

Ces mesures, couplées à l’ouverture de plusieurs hôpitaux de campagne, ont pour but de freiner la croissance de l’épidémie. Même si la Russie a été le premier pays à homologuer un vaccin contre le Covid-19 et qu’elle a commencé à vacciner dès le début du mois de décembre, elle peine à convaincre sa population à se faire vacciner.

D’après les sondages, à peine 50% des Russes ont l’intention de se faire injecter l’un des quatre vaccins développés dans leur pays. À l’heure actuelle, ils sont environ 18 millions à avoir reçu au moins une dose, soit 12% seulement de la population.

Covid-19: les Russes boudent leur vaccin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles