La bourse ferme dans 2 h 17 min
  • CAC 40

    6 499,75
    -24,69 (-0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 727,03
    -30,19 (-0,80 %)
     
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,04 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0243
    +0,0048 (+0,47 %)
     
  • Gold future

    1 809,90
    +4,70 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    22 716,52
    -962,37 (-4,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,01
    -1,86 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,69
    +0,93 (+1,02 %)
     
  • DAX

    13 554,46
    -133,23 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 488,85
    +6,48 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,2113
    +0,0031 (+0,26 %)
     

Covid-19 en Russie : une hécatombe sanitaire sur fond de défiance envers l'État

·1 min de lecture

La Russie est l'un des pays au monde au plus faible taux de vaccination et à la plus haute mortalité due au Covid-19. Avec seulement un peu plus de 30 % de la population vaccinée, la campagne de vaccination des autorités russes vire au fiasco. Pourtant, à l'été 2020, Vladimir Poutine était le premier au monde à annoncer la mise en circulation du vaccin Sputnik V, censé "sauver l'humanité" du virus. Plus d'un an plus tard, il n'est toujours pas arrivé sur le marché européen et les Russes ne lui font pas confiance dans leur majorité. Face à l'hécatombe sanitaire, les autorités ont annoncé l'interdiction des voyages en train et en avion pour les voyageurs non vaccinés à compter du 1er février 2022, une mesure qui n'aura sans doute pas de quoi vaincre la crise de confiance des Russes envers leurs dirigeants.

Une émission préparée par Jennie Shin.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles