La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    37 314,87
    -2 941,11 (-7,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4098
    +0,0047 (+0,33 %)
     

Covid-19: retour en présentiel des collégiens et lycéens, début du déconfinement

·2 min de lecture

Ce lundi 3 mai marque le retour en présentiel des collégiens, et aussi des lycéens, mais en demi jauge. Dans les semaines à venir devrait se généraliser le recours aux autotests dans les établissements scolaires. Ce 3 mai marque également le début du déconfinement annoncé par Emmanuel Macron, avec la fin de la limite des 10 kilomètres. La prochaine étape est prévue le 19 mai. Avec la réouverture limitée des commerces, cinémas, musées, théâtres, comme des terrasses des bars et restaurants.

Une semaine après la rentrée des écoliers, les collégiens et lycéens de France vont commencer à retrouver eux aussi leurs salles de classe. Ce lundi 3 mai, qui voit également la fin des restrictions de déplacement, marque la première étape dans le déconfinement progressif du pays. Après deux semaines d'enseignement à distance, entrecoupées de deux semaines de congés, les lycéens font ainsi leur rentrée en demi-jauge, avec une alternance de classes en présentiel et distanciel.

Pour les collèges, la reprise s'effectue en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie de , également contraints à la demi-jauge. La reprise des cours en présentiel dans les collèges et les lycées de France métropolitaine ce lundi, après celle des écoles maternelles et élémentaires la semaine dernière, n'est pas prématurée, a estimé le Premier ministre français , en déplacement dans un établissement à Laxou, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

"Le niveau de contamination générale (...) diminue. Il diminue à un rythme qui est encore modéré, mais il diminue (...) La circulation virale, dans les écoles plus particulièrement, (...) demeure tout à fait contenue", a déclaré ce lundi le chef du gouvernement. "Donc entre le risque, y compris sanitaire, de maintenir les écoles fermées, écoutez ce que disent les psychiatres, les pédopsychiatres et les pédiatres, et le risque de les ouvrir, la balance était très largement en faveur de l'ouverture des écoles", a-t-il poursuivi. "Nous menons une politique équilibrée, une politique raisonnable au bénéfice des enfants de France en assurant, je le répète, la plus grande sécurité sanitaire possible".

"Malgré les craintes, la reprise en primaire s'est bien passée", s'est réjoui Jean-Michel Blanquer dans un entretien accordé au Jou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi