La bourse ferme dans 2 h 43 min
  • CAC 40

    7 054,56
    -10,83 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 259,57
    -16,63 (-0,39 %)
     
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,43 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    +0,0033 (+0,2939 %)
     
  • Gold future

    1 783,80
    -0,90 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    43 552,34
    -1 889,67 (-4,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 285,63
    -156,13 (-10,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,20
    +0,15 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 741,59
    -72,35 (-0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 354,95
    +15,05 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +305,62 (+1,99 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 860,62
    +405,02 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    23 996,87
    +13,21 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3196
    -0,0046 (-0,3444 %)
     

Covid-19 et rappel de vaccin pour tous: ça s'accélère

·2 min de lecture

Le Conseil scientifique et le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale (COSV) prônent l'élargissement du rappel à tous les adultes, six mois après la vaccination.

a perspective d'un rappel de vaccin anti-Covid pour tous les adultes en France semble se rapprocher, puisque les deux instances qui conseillent le gouvernement pendant la pandémie l'envisagent désormais à cause de la dégradation de la situation. Une phrase du président , vendredi lors d'un déplacement dans le Nord, le laissait déjà entrevoir: "Je ne serais pas étonné qu'on aille progressivement vers des rappels vaccinaux pour tous les adultes qui ont été vaccinés, c'est le sens de l'histoire".

Désormais, le Conseil scientifique et le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale (COSV) l'écrivent noir sur blanc. Selon eux, l'élargissement du rappel à tous les adultes, six mois après la vaccination, pourrait permettre de "freiner l'épidémie et réduire le nombre de formes graves", et que l'efficacité des vaccins contre l'infection baisse avec le temps. Le COSV, présidé par l'immunologue Alain Fischer, est le premier à l'avoir dit, dans un avis daté de vendredi. Dans un autre avis daté de samedi et rendu public lundi, le Conseil scientifique, présidé par l'infectiologue Jean-François Delfraissy, appuie cette hypothèse.

Lire aussi

Rappel et pass sanitaire

La dose de rappel (le plus souvent une troisième dose) ne concerne pour l'instant que les plus de 65 ans et les personnes à risques de formes graves (ainsi que les soignants). Cette dose sera nécessaire pour prolonger leur pass sanitaire, et ce mécanisme sera engagé en principe à partir du 15 décembre. Cela pourrait même aller encore plus vite: lundi, lors de la Journée de l'Ordre des pharmaciens à Paris, Jean-François Delfraissy a révélé que le Conseil scientifique avait "poussé" pour que ce soit le cas "dès le milieu de la semaine prochaine".

Cela devrait être "annoncé après-demain" (mercredi en Conseil des ministres), a-t-il indiqué. Pour la classe d'âge en-dessous, les 50-64 ans, le rappel sera proposé à partir du 1er décembre. Emmanuel Macron l'avait annoncé le 9 novembre, sans attendre l'avis de la Haute autori[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles