Marchés français ouverture 8 h 23 min
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2152
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 561,64
    +498,24 (+1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 513,93
    +1 271,26 (+523,84 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     

Covid-19: réouverture et vaccination, deux calendriers en question

·2 min de lecture

Emmanuel Macron s'exprimera ce vendredi sur le calendrier du déconfinement.

A quel rythme desserrer les contraintes sanitaires ? Faut-il ouvrir plus rapidement la vaccination aux moins de 55 ans sans condition ? En attendant une intervention d'Emmanuel Macron, les questions s'accumulent pour l'exécutif, confronté à un ralentissement qui traîne en longueur de l'épidémie de Covid-19.

Emmanuel Macron qui s'exprimera ce vendredi sur le calendrier du déconfinement, réunit mercredi un nouveau conseil de défense sanitaire, après s'être entretenu avec une dizaine de maires mardi. D'après les élus, aucune date précise n'a été révélée et l'Elysée travaille toujours sur un plan en plusieurs phases pour rouvrir les terrasses, les lieux culturels, les salles de sports et les restaurants entre la mi-mai et la fin juin.

Les terrasses rouvriront-elles avant ou après le pont de l'ascension (13-16 mai) ? L'heure du couvre-feu sera-t-elle décalée ? Quels musées pourront accueillir du public, et avec quelles jauges, après plus de six mois de fermeture totale ? Les réouvertures seront-elles différentes selon les territoires ? De nombreuses questions restent posées et l'attente d'une intervention du chef de l'Etat a relancé la machine à spéculations, au moment où d'autres pays européens, comme la Grande-Bretagne ou l'Italie, ont pu déjà entamer une levée plus ou moins progressive des restrictions sanitaires.

"Pas de dates"

"Il n'a pas donné de dates", a expliqué à l'AFP le maire de Hazebrouck (Nord) Valentin Belleval, qui s'attend à des annonces du président "d'ici la fin de semaine, ou semaine prochaine".

"On desserre avec un frein d'urgence, c'est-à-dire que si ponctuellement il y a nécessité, on revient en arrière selon les départements", mais la territorialité ne s'appliquerait pas pour les phases de réouvertures, a cru comprendre de son côté le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, après la réunion par visioconférence. Avec environ 30.000 cas positifs par jour en moyenne et près de 6.000 malades du Covid-19 toujours hospitalisés dans les services de réanim[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi