La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 372,18
    +141,84 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 516,83
    -65,60 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2061
    +0,0052 (+0,43 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 174,74
    -1 685,23 (-3,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,23
    -23,18 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    4 174,83
    +7,24 (+0,17 %)
     

Covid-19 : dans quels cas faut-il respecter une "quarantaine" ou un isolement sur le sol français ?

franceinfo
·1 min de lecture

Freiner les inquiétudes autour du variant du Covid-19 identifié au Brésil. Paris a décidé de suspendre "jusqu'à nouvel ordre" tous les vols entre le Brésil, où l'épidémie de Covid-19 fait rage, et la France, a annoncé Jean Castex, mardi 13 avril, après que plusieurs médecins ont réclamé des mesures plus drastiques. Mais quelles sont, en France, les règles d'isolement à respecter et par qui ? Franceinfo refait le point.

Pour les personnes qui arrivent de l'étranger : un test RT-PCR négatif et sept jours d'isolement

La règle générale est la restriction des voyages, sauf motif impérieux. Selon le site du ministère des Affaires étrangères, les voyageurs en provenance d'un pays de l'espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) doivent être munis d'un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures pour arriver en France. Il leur est ensuite recommandé de s'isoler sept jours, mais sans obligation.

Les voyageurs en provenance d'un pays extérieur à l'espace européen doivent, de la même façon, présenter le résultat négatif d'un test RT-PCR réalisé moins de 72 heures avant le vol. Par une attestation, ils s'engagent en outre sur l'honneur à s'isoler pendant sept jours une fois arrivés en France, puis à refaire un deuxième test de dépistage virologique (RT-PCR) à l'issue de cette période de sept jours. C'est cet engagement sans contrainte qui fait polémique.

Enfin, les voyageurs qui doivent se rendre en France (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi