La bourse ferme dans 4 h 6 min
  • CAC 40

    6 251,88
    +41,33 (+0,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 004,77
    +28,36 (+0,71 %)
     
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,2060
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 786,40
    -6,70 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    45 501,21
    -839,61 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 278,65
    +15,69 (+1,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,98
    -0,37 (-0,60 %)
     
  • DAX

    15 266,78
    +70,81 (+0,47 %)
     
  • FTSE 100

    6 899,74
    +4,45 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3912
    -0,0020 (-0,14 %)
     

Covid-19 : quatre questions sur le "pass sanitaire" que souhaite mettre en place Emmanuel Macron

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

"Je sens qu'il y a beaucoup de confusion parfois sur ce sujet", glisse Emmanuel Macron. La preuve. A peine a-t-il évoqué, à l'issue de la première journée d'une visioconférence entre les 27 dirigeants de l'Union européenne, jeudi 25 février, la mise en place à l'avenir d'un "pass sanitaire", que déjà, il se doit d'insister : ce "pass" "ne sera pas uniquement lié à la vaccination" contre le Covid-19. Traduction : pas question, alors que la campagne vaccinale n'en est qu'à ses débuts en France, de faire de la vaccination une condition pour accéder aux lieux susceptibles de rouvrir (restaurants, lieux culturels, etc.).

>> Covid-19 : les dernières informations sur la pandémie dans notre Direct

Mais alors que la question d'un passeport vaccinal est discutée au sein de l'UE et de chacun des pays membres, que sait-on de la différence entre ces précieux sésames en préparation ?

1Quel est l'objectif de ce "pass sanitaire" ?

Emmanuel Macron tiendra une réunion avec des membres du gouvernement la semaine du 1er mars pour préparer la mise en place de ce "pass sanitaire". Or, la consigne du président de la République est claire : "Si on arrive à rouvrir certains lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination, alors même que nous n'aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes", a-t-il prévenu.

"La sémantique du passeport vaccinal depuis le début, c'est de dire : celui qui n'est pas vacciné n'a pas accès aux aéroports, aux restaurants, aux musées, etc. Là, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi