Marchés français ouverture 7 h 9 min

Covid-19 : les prix abusifs des masques et du gel antibactérien

Benoît LETY
1 / 1

Crédit Agricole, BNP… Les consignes des banques aux clients face au coronavirus

« Ce n’est pas illégal, mais vraiment amoral », peste une habitante de Périgueux, dans les colonnes de Sud-Ouest, en découvrant le prix d’un masque de type « FFP2 », un modèle traditionnellement utilisé en hôpital. Le prix ? 9,90 euros, à l’unité, dans un commerce de l’agglomération périgourdine. Or, en temps normal, la boîte d’une cinquantaine de masques coûte moins de 10 euros… soit moins de 20 centimes pièce.

Concernant ces masques chirurgicaux, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 3 mars réquisitionner « tous les stocks et la production de masques de protection » : « Nous les distribuerons aux professionnels de santé et aux Français atteints par le Coronavirus. » Un décret a été publié en ce sens ce mercredi 4 mars au Journal officiel : les stocks de masques de type FFP2 détenus par les entreprises et fabricants ainsi que les masques nouvellement fabriqués sont réquisitionnés pour les personnels soignants et leurs patients « jusqu’au 31 mai 2020 ». Pour rappel, pour éviter la propagation du Coronavirus, les autorités sanitaires ne préconisent le port d’un masque jetable qu’aux personnes malades.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Banques en ligne et néobanques : le top clients 2020
- Paiements : Les Français n'aiment pas transporter du cash
- Achats en ligne : Amazon écrase la concurrence mais certaines enseignes surprennent