La bourse ferme dans 6 h 57 min
  • CAC 40

    6 549,06
    -101,85 (-1,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 103,13
    -62,35 (-1,50 %)
     
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1692
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 740,50
    -11,50 (-0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    35 706,45
    -2 130,33 (-5,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 034,35
    -67,16 (-6,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,30
    +0,85 (+1,13 %)
     
  • DAX

    15 425,70
    -148,18 (-0,95 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,83
    -45,57 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    30 183,96
    -56,10 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 500,39
    +291,61 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,3666
    -0,0038 (-0,28 %)
     

Covid-19 : près de 1.000 patients en réanimation

·1 min de lecture

Près de 1.000 patients atteints du Covid-19 sont hospitalisés mardi dans les services de réanimation, un chiffre qui remonte légèrement depuis plusieurs jours, selon les données de Santé publique France. Avec 121 nouvelles admissions en 24 heures, 978 patients se trouvent désormais dans les services de soins critiques, qui prennent en charge les cas les plus graves, contre 952 lundi et 876 il y a une semaine. Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés, qui a repassé lundi la barre des 7.000, atteignait 7.137 mardi, dont 557 nouveaux patients admis au cours des dernières 24 heures. 28 décès à l'hôpital ont par ailleurs été enregistrés depuis la veille.

Les indicateurs hospitaliers sont repartis à la hausse depuis deux semaines

Alors que la France fait face depuis début juillet à une envolée des contaminations en raison du variant Delta, plus contagieux, et de la levée des dernières restrictions, la pression sur l'hôpital restait jusqu'alors contenue. Mais depuis deux semaines, les indicateurs hospitaliers sont repartis à la hausse.

On observe toutefois "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", a souligné mardi le ministre de la Santé Olivier Véran, expliquant que grâce à la vaccination, "il y a moins de patients hospitalisés pour formes graves du Covid dans notre pays qu'il y en avait lors des vagues précédentes pour un nombre de contaminés identiques". Santé publique France a par ailleurs précisé sur son portail de données que "pour des ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles