Marchés français ouverture 6 h 48 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    46 786,33
    -4 801,99 (-9,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 261,62
    -130,09 (-9,35 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Covid-19 : pourquoi la plupart des pays pauvres n'ont pas encore administré une seule dose de vaccin

·1 min de lecture

Alors que les nations les plus riches accélèrent le déploiement du vaccin contre Covid-19, les pays les plus pauvres sont laissés pour compte. En moyenne, les pays riches ont vacciné une personne toutes les deux secondes en janvier et février, alors que la majorité des pays les plus pauvres n'ont pas encore administré une seule dose, selon People's Vaccine Alliance. Les pays en développement sont également confrontés à des "pénuries critiques" d'oxygène et de fournitures médicales pour faire face aux cas de Covid-19, selon la coalition d'ONG comprenant Oxfam, la Confédération syndicale internationale et ActionAid.

Pour empêcher les pays les plus riches de s'emparer de la totalité des doses de vaccin, des organisations, dont l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ont lancé le programme COVAX en avril 2020. Les pays s'inscrivent pour avoir accès à une part égale des candidats vaccins retenus, ce qui signifie que les doses sont partagées entre les pays riches et les pays pauvres.

À lire aussi — Les vaccins sont cruciaux pour enrayer la pandémie, confirment les premières données publiées

Les organisations à l'origine de cette initiative ont déclaré, à propos des pays pauvres : "COVAX est littéralement une bouée de sauvetage et le seul moyen viable pour leurs citoyens d'avoir accès aux vaccins contre le Covid-19". Bien qu'il s'agisse d'un "effort phénoménal de collaboration internationale", Covax est "gravement sous-financé", a déclaré à Insider Ted Schrecker, professeur de politique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les deepfakes pourraient être identifiés grâce à un outil inventé par des scientifiques
La messagerie Signal est désormais bloquée en Chine
Des astronomes identifient pour la première fois un trou noir en mouvement
La France suspend à son tour l'utilisation du vaccin AstraZeneca
Le télescope Hubble révèle qu'une exoplanète ressemblant à la Terre aurait régénéré son atmosphère