Marchés français ouverture 8 h 49 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1410
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 992,94
    -1 126,37 (-2,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -23,84 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Covid-19 : pourquoi il faut raison garder sur le variant Omicron

·1 min de lecture

Des frontières qui se (re)ferment, un monde qui se barricade. Depuis l'apparition du variant Omicron en Afrique du Sud, un vent de peur semble s'être emparé d'une partie du monde. Alors que le G7 santé appelle à une "action urgente" face à un variant "hautement transmissible", l'OMS juge même que ce nouveau virus est un risque "très élevé" au niveau mondial. Pourtant, selon le Conseil scientifique, il faut raison garder face à cette nouvelle menace qui est encore loin d'avoir livrée tous ses secrets.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Une situation très différente de la France

C'est ainsi qu'en conférence de presse lundi matin, les scientifiques qui conseillent le gouvernement français ont tenu à faire redescendre la pression et à mettre en garde contre les comparaisons avec l'Afrique du Sud. La population y est plus jeune, la couverture vaccinale composée essentiellement des vaccins Janssen et AstraZeneca est seulement de 32%, et le variant Delta est presque inexistant. Bref, la situation de Johannesburg n'a rien à avoir avec celle de Paris, ni même du Vieux Continent.

Et cela change tout, a rappelé le professeur Arnaud Fontanet. "Quand ce virus va arriver sur l'Europe et la France, il va arriver à une population largement vaccinée et un variant Delta très actif." Impossible donc de savoir si Omicron va devenir majoritaire, martèle-t-il. "C'est une question entièrement ouverte." D'ailleurs, si le variant Delta est bien implanté, il peut préven...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles