Marchés français ouverture 4 h 19 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 668,79
    +26,10 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1959
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 811,18
    +18,04 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    52 788,62
    -512,20 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,37
    +17,42 (+1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Covid-19 : pourquoi des députés demandent une réouverture des restaurants le midi

·1 min de lecture

Une quarantaine de députés de tous bords politique demande au Premier ministre Jean Castex, via une tribune publiée dans le Journal du dimanche, d’étudier la réouverture des restaurants le midi à partir du 30 mars "avec les procédures sanitaires adéquates". Selon eux, cela permettrait à celles et ceux qui n’ont pas de cantine d’entreprise de bénéficier d’un lieu et d’un temps adapté et raisonnable pour la pause du midi.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 28 février

"Il est possible de trouver un compromis"

"Dans les rues des villes, le midi, pour les gens qui travaillent, la situation est souvent ubuesque parce qu’on observe que les gens mangent devant les restaurants, debout donc proches les uns des autres", a argumenté Eric Coquerel, député de La France insoumise, dimanche midi sur Europe 1. "Quand vous mangez, vous enlevez votre masque donc je ne suis pas certain que les conditions sanitaires soient plus respectées que si vous étiez à table sur des terrasses organisées. Faisons un peu confiance aux gens pour se responsabiliser afin de recommencer l’activité des restaurateurs. La plupart des restaurants l’avait déjà fait donc il est possible de trouver un compromis de ce type", a-t-il poursuivi.

>> LIRE AUSSIPour l'exécutif, le casse-tête d'une gestion territorialisée du Covid

Les restaurants sont fermés depuis le 30 octobre

Dans la tribune publiée dans le JDD, les 42 députés signataires insistent sur ce point : "la quasi-...


Lire la suite sur Europe1