La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 909,39
    +192,30 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 526,65
    +132,84 (+1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0867
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 317,43
    +175,37 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,45
    +7,66 (+1,48 %)
     
  • S&P 500

    4 052,99
    +35,22 (+0,88 %)
     

Covid-19 : pourquoi certains pays analysent les eaux usées des toilettes des avions ?

Pixabay

Face à la flambée des cas de Covid-19 en Chine, plusieurs pays ont décidé de réinstaurer des tests obligatoires pour les passagers. Les eaux usées des avions transportant des voyageurs en provenance de Chine seraient particulièrement scrutées. Il s'agit d'examiner l'urine et les excréments mélangés de tous les passagers qui sont allés aux toilettes au cours d'un vol venu de Chine. Le but est d'y détecter la présence ou non du coronavirus, afin de donner une idée de son degré de circulation et des variants concernés.

Pour ce faire, directement à l'atterrissage des avions, les autorités locales recueillent des échantillons de leurs eaux usées. Elles sont ensuite envoyées dans des laboratoires où elles font l'objet d'examens approfondis à la recherche du virus. Une fois celui-ci repéré, on "séquence" son génome pour le rattacher à un variant connu ou non. Une autre possibilité consiste à recueillir les eaux usées rejetées par l'ensemble d'un aéroport. Mais cela ne permet pas de mesurer les risques liés à une origine donnée.

Plusieurs pays ont déjà décidé de tester les eaux usées des avions en provenance de Chine: l'Australie, la Belgique, le Canada... Les États-Unis envisagent de le faire, selon des médias américains, et l'Union européenne (UE) va probablement le recommander à l'ensemble de ses États membres, après un avis positif d'experts sanitaires cette semaine.

L'examen des eaux usées permet aux États d'agir au moment où les cas de Covid explosent en Chine après la levée de restrictions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise de l'énergie : après les boulangers, les restaurateurs réclament à leur tour des aides
Grève des médecins : les cabinets vont rouvrir dès le 9 janvier
En 2022, les chutes dans les rues de la capitale ont coûté très cher à la Ville de Paris
Guerre en Ukraine : la France va livrer des chars de combat légers à Kiev
7.000 euros par enfant : comment le Japon veut inciter les familles à quitter la capitale