Marchés français ouverture 6 h 48 min
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2108
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 100,09
    +2 522,62 (+8,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,01
    +32,20 (+3,42 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     

Covid-19 : les points de blocage de la campagne de vaccination, désormais ouverte à tous les adultes

·1 min de lecture

Objectif : 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai. Alors que la vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition d'âge ou de santé depuis mercredi, la France s'approche de l'objectif des 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai. Selon le dernier bilan de Santé Publique France, plus de 18,5 millions de personnes ont été vaccinées en France à la date de mardi sur une population totale de 67 millions. 

Fermeture de la plupart des centres pour l'Ascension. Mais de nombreuses personnes prioritaires n'ont pas encore été vaccinées. Seulement 56% des 60-64 ans ont ainsi reçu une première dose de vaccin. Le ministère de la Santé précise, en outre, que le "volume de doses subsidiaires" ne s'élève qu'à 15.000 à 20.000 rendez-vous quotidiens. Jeudi, jour férié oblige, presque deux tiers des 2.200 centres de vaccination seront fermés, a indiqué Stanislas Niox-Chateau, patron de Doctolib. Environ 1,1 million de rendez-vous ont toutefois été pris sur les quatre jours du pont de l'Ascension, selon la plate-forme. 

Lire aussi - Vaccination : les coulisses de l'opération du pont de l'Ascension

La HAS maintient la limite d'âge pour la vaccination avec AstraZeneca. En parallèle, le vaccin AstraZeneca suscite toujours des réticences en France, de la part de la population mais aussi de certains membres de la communauté scientifique. Saisie par le ministre de la Santé Olivier Véran au sujet de l'extension de ce vaccin aux moins de 55 ans, la Haute Autorité de santé "maintient sa recomm...


Lire la suite sur LeJDD