La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 791,62
    +50,47 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    15 240,35
    +13,65 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1598
    -0,0016 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    53 865,98
    -992,94 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 503,82
    -1,33 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 579,10
    +12,62 (+0,28 %)
     

Covid-19 : le patron de Moderna évoque la fin de la pandémie "dans un an"

·1 min de lecture

Le PDG du groupe pharmaceutique estime que d’ici là, le monde disposera de suffisamment de vaccins pour protéger l’ensemble de l’humanité.

C’est un message d’espoir que délivre le patron de Moderna. Dans une interview au journal suisse Neue Zürcher Zeitung, jeudi 23 septembre, le PDG du groupe pharmaceutique, Stéphane Bancel, estime que, dans un an, le monde devrait voir la fin de la pandémie qui a fait près de 4,55 millions de morts à travers le monde. Selon lui, la planète disposera ainsi, d’ici mi-2022, de suffisamment de doses pour protéger l’humanité entière permettant ainsi un retour à la vie normale.

"Si vous regardez l’expansion des capacités de production à l’échelle de l’industrie ces six derniers mois, suffisamment de doses devraient être disponibles d’ici le milieu de l’année prochaine pour que tout le monde sur cette terre puisse être vacciné", a-t-il estimé auprès du journal suisse. Stéphane Bancel compare également les années futures avec le Covid à ce qu'il se passe avec la grippe, avec des rappels réguliers de vaccin nécessaires pour "passer un bon hiver" ou sans vaccin au "risque de tomber malade".

Un vaccin "comme un iPhone"

Selon le patron de Moderna, les campagnes de rappel pourraient varier selon l’âge des personnes : une injection par an pour les plus âgées, tous les trois ans pour les plus jeunes et en bonne santé. Pour éviter de multiplier les piqûres, le PDG compte également proposer avec Moderna un vaccin combiné contre la grippe et le Covid d’ici 2023. "Les patients recevraient une seule injection et seraient vaccinés contre plusieurs virus", a-t-il affirmé.

>> A lire aussi - Vaccin Covid-19 nasal : l’Inrae et l'université (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Bourse, Crypto, énergie, immobilier, métaux… quels placements pour le (très) long terme ? : le conseil Bourse du jour
La SNCF va lancer de nouveaux trains low-cost Ouigo au printemps 2022
Lourd redressement fiscal pour la famille Cointreau
Boeing prévoit une explosion du marché de l'aviation en Chine avec l'achat de 8700 avions à l'horizon 2040
Crise d'Evergrande : Xu Jiayin, le président du groupe, souhaite honorer jusqu'au bout les engagements du géant de l'immobilier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles