Marchés français ouverture 6 h 45 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0563
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 926,19
    +380,19 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    688,03
    +445,35 (+183,51 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Covid-19: Pékin étend le dépistage, le confinement menace

La menace d'un nouveau confinement plane sur Pékin avec l'augmentation de cas détecté Covid-19. Les autorités étende le dépistage massif.

Dépistage étendu à une grande partie des habitants, augmentation du nombre de cas, fermeture de gymnases et de sites touristiques: la ville de Pékin vit encore mardi dans la crainte d'un confinement général comme à Shanghai. qui touche à des degrés divers de nombreuses provinces. Elle y répond par une stratégie zéro Covid, accompagnée de mises en quarantaine et de dépistages massifs. , qui a encore annoncé mardi 52 nouveaux morts et près de 17.000 cas positifs en 24 heures. Les 25 millions d'habitants y subissent un dur confinement depuis début avril. Certains ont des difficultés d'accès à la nourriture et les personnes testées positives sont envoyées dans des centres de quarantaine à l'hygiène variable. La situation est infiniment moins grave à Pékin. Mais plus d'une centaine de cas positifs ont été recensés depuis la semaine dernière, dont 33 nouveaux annoncés mardi - une augmentation par rapport aux jours précédents.

Restaurants ouverts

Afin d'identifier et d'isoler au plus vite les personnes infectées, les autorités pékinoises mènent une campagne de dépistage qui s'étend dès mardi à 12 des 16 districts de la ville de 22 millions d'habitants. Lundi, les résidents et les employés du district de Chaoyang, le plus peuplé de la ville et siège de nombreuses multinationales, bureaux, ambassades et centres commerciaux, avaient déjà été testés. Onze nouveaux districts ont commencé à dépister leurs habitants mardi. Au total, environ 20 millions d'habitants sont concernés par cette campagne. Plusieurs gymnases, où les Pékinois pratiquent le basket, le badminton ou le tennis de table, ont annoncé mardi leur fermeture jusqu'à nouvel ordre "pour se conformer aux demandes des autorités sanitaires". Le Temple des lamas, un site bouddhiste qui attire de nombreux visiteurs, fermera lui à partir de mercredi. La vie reste toutefois largement normale dans la capitale chinoise. Les rues sont aussi fréquentées qu'à l'accoutumée. Les commerces, restaurants, cinémas, bureaux et bars son[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles