La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 173,88
    +98,87 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Traitement du covid-19 : les recherches de l'Institut Pasteur de Lille deviennent "priorité nationale"

·1 min de lecture

L'octofene, auparavant prescrit pour soigner les rhinopharyngites, pourrait-il aussi être efficace contre le Covid-19 ? C'est ce que pensent les chercheurs de l'Institut Pasteur de Lille qui étudient cette molécule depuis plusieurs mois. Reste maintenant à lancer les essais cliniques... Aussi pour accélérer cette procédure, l’Institut Pasteur de Lille a-t-il sollicité le Comité de pilotage national des essais thérapeutiques (CAPNET) qui délivre les labels de "Priorité nationale de recherche" aux études à fort impact potentiel. Un label qui vient de lui être accordé, ce qui devrait permettre à l'Institut Pasteur de Lille d'inclure rapidement les premiers patients dans son étude et mesurer la tolérance et l’efficacité du traitement sur le covid-19.

Quel est le médicament testé ? Dès le début de la crise sanitaire Covid-19, en mars dernier, une équipe de recherche réunissant des chercheurs de plusieurs laboratoires de l'Institut Pasteur de Lille (CNRS, Inserm, Université De Lille, CHU de Lille et la start-up Apteeus spécialisée dans le repositionnement de médicaments) s'est mobilisée dans la recherche d'un traitement contre le Covid-19. Ils sont utilisée une base de 2000 molécules déjà utilisées pour d'autres maladies afin d'identifier celles qui pourraient être capables d'apporter une réponse efficace contre le virus. L'objectif était de chercher dans cette chimiothèque un médicament efficace contre le Covid-19.

"Et au début de l'été, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Encéphalite à tiques : pourra-t-on bientôt la soigner ?
Vaccin Covid : plus de 55 ans, 60 ans, 70 ans... Comment faire ?
Confinement : les animaux de compagnie, un rempart contre la déprime
Autotests Covid en pharmacie : prix, tuto en vidéo
DIRECT Covid-19 en France ce 12 avril : chiffres, annonces