Marchés français ouverture 7 h 17 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 318,66
    +194,38 (+0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,1413
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    37 742,19
    -309,47 (-0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,57
    +11,84 (+1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Covid-19 : des nouvelles rassurantes sur Omicron

·2 min de lecture

Les vaccins anti-Covid sont a priori efficaces contre Omicron, qui ne semble pas plus dangereux que Delta, le variant qui circule le plus dans le monde, ont déclaré à l'AFP de hauts scientifiques de l'OMS et de la Maison Blanche.

Michael Ryan, responsable des urgences de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré le 7 décembre dans un entretien accordé à l'AFP qu'il n'y a "aucune raison de douter" du fait que les vaccins actuels protègent les malades contaminés par le variant Omicron contre les formes sévères du Covid-19. "Nous avons des vaccins très efficaces qui ont démontré leur pouvoir contre tous les variants jusqu'à présent, en termes de sévérité de la maladie et d'hospitalisation, et il n'y aucune raison de penser que cela ne serait pas le cas" avec Omicron, dont la découverte en Afrique du Sud fin novembre suscite un vent de panique, a martelé le docteur Ryan.

Il a toutefois reconnu que les vaccins pourraient se révéler malgré tout moins efficaces contre Omicron, qui se distingue par un nombre très élevé de mutations. Mais "il est fort improbable" que le variant puisse échapper totalement à la protection conférée par les vaccins. , notamment à cause des spécificités protéiques de ce dernier.

"Quasiment certain" qu'Omicron n'est pas plus grave que Delta

Le responsable de l'OMS a souligné que l'on en était au tout début des études d'un variant détecté seulement le 24 novembre par les autorités sud-africaines et qui a depuis été repéré dans des dizaines de pays, . "Le comportement général que nous observons jusqu'à présent ne montre aucune augmentation de la sévérité. De fait, certains endroits en Afrique australe font état de symptômes plus légers", a insisté le médecin, à l'instar de ce qu'avait dit un peu plus tôt Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche.

Lors d'un entretien téléphonique, le Dr. Fauci a évoqué les premiers éléments connus et les incertitudes entourant le nouveau variant qui se propage dans le monde : sa transmissibilité, la réponse immunitaire des vaccinés et des anciens malades et la sévérité des infections. Omicron est "clairement hautement transmissible", probablement davantage que Delta, quasi hégémonique dans le monde, selon le scientifique amér[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles