La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 191,98
    +587,55 (+1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Alpes-Maritimes : les déplacements interdits lors des deux prochains week-ends

·2 min de lecture

Le gouvernement a tranché. Pour les deux prochains week-ends, les déplacements seront interdits "dans l'aire urbaine littorale" des Alpes-Maritimes, vient d'annoncer d'annoncer le préfet Bernard Gonzalez lors d'une conférence de presse, lundi 22 février. La zone concernée va de Menton à Théoule-sur-Mer, soit environ "90% de la population" du département. Le confinement local débutera le vendredi soir, dès 18 heures, jusqu'au lundi matin, 6 heures.

Dans le détail, les déplacements resteront possibles pour les mêmes motifs que lors du premier confinement. Les sorties resteront autorisés pour faire ses courses, se rendre chez le médecin, promener son animal de compagnie ou exercer une activité physique, mais il faudra se munir d'une attestation dérogatoire. Le préfet a également annoncé que le port du masque serait obligatoire "dans toutes les zones à forte fréquentation" des communes du département. Enfin, des contrôles renforcés auront lieu dans les aéroports et à la frontière italienne.

Parmi les autres annonces, le préfet indique que les galeries marchandes et les commerces de plus de 5.000 mètres carrés seront fermés, à l'exception des commerces alimentaires. Dans les établissements qui restent ouverts, la jauge d'accueil du public passe de 10 à 15 mètres carrés. Par ailleurs, la consommation d'alcool sur la voie publique est désormais prohibée dans l'ensemble du département.

Le taux d'incidence est particulièrement élevé dans le département et à Nice, avec plus de 700 cas positifs pour 100.000 habitants, soit plus de trois fois la moyenne nationale (190), tandis qu'environ 10% des tests de dépistage s'avèrent positifs (contre 6% pour l'ensemble de la France), dans un contexte de diffusion du variant britannique, plus contagieux.

Lors d'une réunion samedi soir avec le préfet, les élus ont proposé cinq pistes, selon Alexandra Valetta-Ardisson, députée LREM des Alpes-Maritimes, interrogée par France Inter : "port du masque généralisé", "renforcement des contrôles", durcissement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lourdes amendes pour les passagers présentant de faux tests Covid au Canada
Covid -19 : le possible allègement des restrictions s'éloigne
Vers un reconfinement dans les Alpes-Maritimes ?
La météo printanière inquiète l'exécutif, les contrôles renforcés
En Floride, deux femmes se déguisent en personnes âgées pour se faire vacciner