Marchés français ouverture 4 h 26 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 902,79
    +18,66 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,1926
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 506,93
    +197,17 (+0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    28 439,51
    +918,50 (+3,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    810,92
    +16,60 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Covid-19? Comment le N° 1 mondial Toyota se joue de la crise

·2 min de lecture

Le géant japonais affiche un bénéfice net de 17 milliards d'euros, sur l’année fiscale du 1er avril 2020 au 31 mars dernier, en hausse de 10,3%. C’est le double de Volkswagen, plus du triple de GM… Mais aussi huit fois le résultat de l’ex-PSA et trente fois celui de Tesla!

Dévastateur… pour la concurrence. affiche ce mercredi 12 mai des bénéfices insolents et historiques. Pandémie, ? Même pas mal! Le premier constructeur auto mondial s’était déjà payé le luxe, il y a trois mois, de relever ses prévisions de résultats pour l’année fiscale 2020-21, tablant sur un bénéfice net faramineux de 1.900 milliards de yens (15 milliards d'euros). In fine, le géant japonais aura fait encore plus fort avec 2.245 milliards (17 milliards d'euros) de profit, sur l’année fiscale allant du 1er avril 2020 au 31 mars dernier, en hausse de 10,3%. C’est le double du bénéfice net de Volkswagen, numéro deux mondial, plus du triple de celui de GM… Mais aussi huit fois le résultat de l’ex-PSA et trente fois celui de Tesla! Son compatriote a affiché dans le même temps un déficit de 3,4 milliards d’euros.

Décidé à narguer ses rivaux, le géant de Toyoda City prévoit, pour son exercice 2021-22, un bénéfice net de 2.300 milliards de yens (17,4 milliards d'euros)! Toyota est incontestablement le champion auto toutes catégories des profits. Et de loin. Certes, son bénéfice opérationnel annuel a reculé l’an dernier (-8,4%) à 2.198 milliards de yens (16,5 milliards d’euros). La marge n’en demeure pas moins honorable (8%, contre 6,1% pour l’ex-PSA). Toyota, qui prévoit une marge de 8,3% sur l'exercice en cours, a vu ses ventes reculer seulement de 11,3% à 9,53 millions en 2020 (année calendaire). Il fait ainsi mieux que Volkswagen (-15,2% à 9,3 millions) et l' (-24% à 7,7 millions). En 2007, GM avait cédé sa première place mondiale historique à Toyota, qui l’a conservée jusqu’en 2015 - à l’exception de l’année 2011 où le Japon a été frappé par le tsunami. Volkswagen a pris le relais jusqu’en 2018, année où l’Alliance franco-japonaise a pris le dessus. L’allemand est redevenu le premier en 2019… pour une année seulement.

Verrouillage du marché nippon

Mais comment fait donc Toyota? Le groupe tient une partie de sa réussite à son histoire et au verrouillage de son marché i[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles