La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0801
    -0,0110 (-1,00 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 643,74
    -604,22 (-2,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,55
    -1,30 (-0,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,22
    -2,66 (-3,51 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2057
    -0,0172 (-1,41 %)
     

Covid-19: le monde multiplie les contrôles aux arrivées en provenance de Chine

Après les Etats-Unis, le Japon, le Canada et plusieurs pays européens, l'Australie a annoncé à son tour dimanche des tests négatifs au Covid-19 obligatoires pour les voyageurs en provenance de Chine, évoquant les craintes liées à l'explosion de la pandémie dans ce pays de 1,4 milliard d'habitants.

Après les Etats-Unis, le Japon, le Canada et plusieurs pays européens, l'Australie a annoncé à son tour dimanche des tests négatifs au Covid-19 obligatoires pour les voyageurs en provenance de Chine, évoquant les craintes liées à l'explosion de la pandémie dans ce pays de 1,4 milliard d'habitants.

"Cette mesure est une réponse à la vague significative d'infections au Covid-19 en Chine et à la possibilité d'une apparition de variants du virus dans ce pays", a expliqué le ministre australien de la Santé, Mark Butler, en annonçant qu'un test PCR négatif sera exigé à tout arrivant de Chine à compter du 5 janvier.

Le gouvernement du Canada avait annoncé plus tôt une mesure identique, en "réponse à la poussée de Covid-19 en République populaire de Chine et en raison du peu de données épidémiologiques et de séquençage du génome disponibles sur ces cas". Quant au Maroc, il va interdire purement et simplement l'entrée sur son territoire à tous les voyageurs en provenance de Chine à compter du 3 janvier.

Les Etats membres de l'Union européenne doivent discuter mercredi d'une réponse commune à adopter, a annoncé la Suède, qui assure à partir de dimanche la présidence semestrielle de l'UE. En Europe, la France, l'Italie et l'Espagne, entre autres, ont déjà instauré des contrôles renforcés pour les voyageurs provenant de Chine.

Des employés vêtus de tenues de protection aident des voyageurs chinois à quitter le hall des arrivées de l'aéroport de Rome-Fiumicino, près de Rome (Italie), le 29 décembre 2022 (AFP - Filippo MONTEFORTE)
Des employés vêtus de tenues de protection aident des voyageurs chinois à quitter le hall des arrivées de l'aéroport de Rome-Fiumicino, près de Rome (Italie), le 29 décembre 2022 (AFP - Filippo MONTEFORTE)

Les mesures de précaution prises par plusieurs Etats sont "compréhensibles" au vu du manque d'informations fournies par Pékin, a estimé le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Trois ans après l'apparition des premiers cas de coronavirus à Wuhan (centre), la Chine a mis fin sans préavis le 7 décembre à sa draconienne politique dite du "zéro Covid". Depuis la levée des restrictions, les hôpitaux chinois sont su[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi