Marchés français ouverture 3 h 44 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 793,47
    -70,85 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,1903
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 708,93
    -389,36 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 405,52
    +373,74 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,72
    +77,55 (+8,22 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Covid-19 : moins de doses d'AstraZeneca en février, le vaccin Janssen peut-être seulement en mai

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La montée en puissance des livraisons vaccinales contre le Covid-19 encore contrariée. La France attend moins de doses de vaccin d'AstraZeneca en février, a indiqué mardi 23 février le ministère de la Santé, tandis que l'arrivée du vaccin de Janssen est espérée en mai plutôt qu'en avril.

3 millions de doses d'AstraZeneca de moins que les prévisions au premier trimestre

"On va atteindre 1,7 million de doses en février pour AstraZeneca au lieu de 2,5, ce qu'on avait initialement prévu", "mais c'est un décalage" et "si on cumule février et mars, on retombe sur nos pieds avec 5,9 millions de doses cumulées", a-t-on indiqué au ministère lors d'un point hebdomadaire sur les vaccins.

Selon la même source, après une livraison de 550 000 doses la semaine dernière, le même nombre est attendu cette semaine et aux alentours de 850 000 doses devraient arriver la semaine prochaine. Le total attendu de près de 6 millions de doses fin mars est déjà en deçà de prévisions antérieures, qui étaient fixées à 9 millions à la fin du premier trimestre.

Au ministère de la Santé, on insiste surtout sur l'enjeu d'utiliser ces doses, en concédant qu'"on a une question de déficit d'image pour AstraZeneca" qu'il faut rattraper, après que des questions ont été soulevées sur ses effets secondaires et son efficacité.

Pour l'instant, ce vaccin est réservé aux personnes de 50 à 64 ans atteintes de comorbidités, soit deux millions de personnes environ, et aux professionnels de santé de moins de 65 ans. La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi