La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    35 105,55
    -177,41 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Le masque le plus cher du monde vaut 1,3 millions d’euros

·1 min de lecture
Le masque le plus cher du monde vaut 1,3 millions d’euros

Sur demande d’un homme d’affaires chinois, un joaillier israélien s’est exécuté pour fabriquer le masque de protection le plus onéreux de la planète. Son prix ? 1,3 million d’euros.

La folie des grandeurs. Alors que le port du masque se généralise dans l’espace public en France et dans le monde, un homme d’affaires chinois résidant aux États-Unis tient à se démarquer. Pour ce faire, il a fait très fort en commandant un masque unique au monde à un bijoutier israélien.

Ses conditions ? Qu’il soit prêt avant la fin de l’année et surtout qu’il soit le plus cher de la planète. "Cette dernière condition est la plus facile à remplir”, sourit Isaac Levy, le joaillier en charge de la réalisation, au micro de la chaîne israélienne i24News.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un masque composé de 3 600 diamants

Comment atteindre un tel prix ? Le masque de 270 grammes - plus de 100 fois le poids d'une protection classique - et en or blanc 18 carats sera aussi incrusté de 3 600 diamants blancs et noirs. "L'argent n'achète sans doute pas tout mais je pense que mon client devrait être heureux de pouvoir acquérir un masque aussi magnifique qui lui permettra d'attirer tous les regards”, justifie le joaillier.

Si cette demande peut paraître totalement déplacée en ces temps de crise sanitaire et économique, le bijoutier israélien se dit “heureux” que cette commande singulière puisse “donner du travail à mes employés dans une période aussi incertaine que celle que nous vivons actuellement”.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles