La bourse ferme dans 6 h 16 min
  • CAC 40

    4 746,33
    -69,79 (-1,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 076,54
    -28,71 (-0,92 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1812
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 901,40
    -4,30 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    11 131,67
    +30,37 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,45
    -1,96 (-0,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,82
    +0,26 (+0,67 %)
     
  • DAX

    12 082,96
    -94,22 (-0,77 %)
     
  • FTSE 100

    5 775,85
    -16,16 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3023
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Covid-19 : une 'maladie inexpliquée' provoque la suspension des essais du vaccin de Johnson & Johnson

·2 min de lecture

Après le candidat vaccin du groupe britannique AstraZeneca, également en phase 3, c'est au tour du laboratoire pharmaceutique américain Johnson & Johnson de suspendre son essai clinique. Et pour la même raison : une maladie inexpliquée chez l'un des participants. "Nous avons interrompu temporairement le dosage supplémentaire dans tous nos essais cliniques d'un vaccin expérimental contre le Covid-19, y compris l'ensemble de l'essai de phase 3, en raison d'une maladie inexpliquée chez un participant", a annoncé le groupe dans un communiqué, lundi 12 octobre.

Cette suspension entraîne la fermeture du système d'inscriptions en ligne pour recruter des participants dans le cadre de la phase 3 de l'essai, tandis que le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi. Des événements indésirables graves sont "une composante attendue de toute étude clinique, spécialement les études d'ampleur", relativise Johnson & Johnson. Les protocoles en vigueur dans la compagnie prévoient la suspension d'une étude afin de déterminer si l'événement indésirable grave est lié au médicament évalué et s'il est possible de reprendre l'essai.

A lire aussi - Moderna, Pfizer, Sanofi... Le point sur les vaccins contre le Covid-19 les plus prometteurs

Le recrutement de volontaires pour la phase 3 des essais cliniques de Johnson & Johnson avait débuté fin septembre, afin d'engager 600 00 participants sur plus de 200 sites aux Etats-Unis, et dans d'autres pays, ont annoncé le groupe et l'institut national américain pour la santé (NIH). Des essais se déroulaient également en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique, au Pérou et en Afrique du sud.

Johnson & Johnson était ainsi devenu le 10e groupe dans le monde à conduire des essais de phase 3 contre le Covid-19, et le 4e aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont accordé quelque 1,45 milliard de dollars de financement à Johnson & Johnson, dans le cadre de l'opération de la Maison Blanche pour produire des vaccins, l'opération Warp Speed. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'armée américaine veut expérimenter des lunettes de réalité augmentée sur des chiens de combat
Prix, catalogue, appli... Ce qu'on sait déjà sur Salto, la plateforme de streaming française qui arrive le 20 octobre
Apple est obligé de vendre l'iPhone 12 avec des écouteurs en France
Le vaisseau russe Soyouz bat le record de vitesse pour rejoindre l'ISS
Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur les tests rapides en 4 questions-réponses