La bourse ferme dans 1 h 20 min
  • CAC 40

    6 369,26
    +80,93 (+1,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 000,96
    +48,51 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    34 285,65
    +264,20 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,2143
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 837,30
    +13,30 (+0,73 %)
     
  • BTC-EUR

    41 803,06
    -302,20 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 412,38
    +53,82 (+3,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,15
    +1,33 (+2,08 %)
     
  • DAX

    15 371,32
    +171,64 (+1,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 029,83
    +66,50 (+0,96 %)
     
  • Nasdaq

    13 305,95
    +180,96 (+1,38 %)
     
  • S&P 500

    4 153,62
    +41,12 (+1,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4096
    +0,0045 (+0,32 %)
     

Covid-19 : tout ce que votre médecin du travail peut vous prescrire jusqu'au 31 octobre

·1 min de lecture

Des missions (encore) prolongées pour les services de santé au travail. Ce mercredi 28 avril, le Premier ministre, Jean Castex, a présenté les grandes lignes du projet de loi sur la gestion de la sortie de crise sanitaire. Ce texte, qui organise du 2 juin au 31 octobre 2021 un régime transitoire de sortie de crise sanitaire, contient (entre autres) des dispositions relatives aux services de santé au travail. Il prolonge ainsi les missions spécifiques attribuées aux médecins du travail dans le cadre de la crise sanitaire. Et ce, jusqu'à fin octobre prochain.

Dans le détail, ce texte donne la possibilité aux médecins du travail de délivrer et de renouveler, pour les salariés du privé, des arrêts maladie en cas d’infection ou de suspicion d’infection au Covid jusqu’au 31 octobre 2021. Pour rappel, un décret du 11 mai 2020 permettait déjà aux médecins du travail de délivrer de tels arrêts maladie (ce qu’ils ne pouvaient pas faire auparavant). Mais il était initialement prévu qu’ils ne puissent le faire que jusqu’au 31 décembre 2020. Cette mesure a ensuite été prolongée par voie d'ordonnances, une première fois jusqu'au 16 avril 2021, puis une seconde fois jusqu'au 1er août prochain. Finalement, c'est jusqu'à fin octobre que les médecins du travail auront cette mission spécifique.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

De même pour le certificat d’isolement établi pour les personnes vulnérables. Déjà dotés de cette possibilité (mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le burn-out peut-il être reconnu comme une maladie professionnelle ?
Télétravail : ce qui va vraiment changer à partir du 9 juin
"Sponsoriser", cette nouvelle manière de collaborer au travail
CDD : jusqu'au 31 octobre, votre employeur pourra renouveler votre contrat plus facilement
Congés payés : votre patron pourra bien vous imposer plus de jours