La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 122,65
    -30,02 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Covid-19 : l'hydroxychloroquine aurait fait des milliers de morts lors de la première vague

C'était un traitement miracle pour l’un de ses plus grands défenseurs, le professeur Raoult. Une ignominie pour d'autres scientifiques. Mais, en réalité, quel rôle a joué l’hydroxychloroquine sur le nombre de décès parmi les patients atteints du Covid-19 ? C'est toute la question que soulève une nouvelle étude. Comme le rappelle 20 Minutes, déjà en 2021, une étude avait mis en cause le traitement, précisant que les patients avaient 11% de chances de plus de décéder que les autres. Mais une autre, menée par l'université de Lyon, et présentée devant le congrès de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT), laisse entrevoir des chiffres inquiétants.

Si l'étude n'a pas encore été dévoilée au grand public, nos confrères du Parisien ont pu s'en procurer une version provisoire. Elle indique que l’hydroxychloroquine aurait causé la mort de plus de 16.000 personnes dans huit pays. D'après Le Parisien, les scientifiques voulaient "estimer le nombre de décès causés par l’hydroxychloroquine dans le monde" même si l'un des auteurs de l'étude confirme qu'il s'agit d'un sujet "sensible". En se basant sur les données de la Turquie, du Brésil, de la France, de la Belgique, de l'Espagne, de l'Italie, des États-Unis et du Royaume-Uni, les chercheurs ont comparé le taux d'exposition des malades au traitement et le taux de mortalité. Le premier écueil est que le taux de son utilisation varie énormément d'un pays à un autre : de 6 à 97%.

Par exemple, pour la France, l’hydroxychloroquine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le directeur d'une station-service perd son emploi pour avoir vendu de l'essence à prix cassé
Le nouveau McDonald's russe a battu son record de vente de burgers en une journée
Le dollar en baisse après une intervention du président de la Fed
Un TGV Paris-Nantes arrive avec cinq heures de retard
Les maires de France favorables à une remise en cause de la liberté d'installation des médecins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles