La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 246,93
    -232,67 (-0,67 %)
     
  • Nasdaq

    14 123,89
    +54,46 (+0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 396,90
    +3 408,67 (+11,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 009,33
    +40,49 (+4,18 %)
     
  • S&P 500

    4 237,07
    -10,37 (-0,24 %)
     

Covid-19: l'exception de l'Asie-Pacifique dans la gestion de la crise a aussi un prix

·2 min de lecture

LES PAYS FACE AU COVID (9/10) - Kit numérique, dépistage de masse, fermeture des frontières, voire peines de prison… De nombreux pays de la région ont jugulé très tôt la pandémie. Et pu renouer avec une vie - presque - normale.

Ces images, l'été dernier, ont fait le tour du monde. A l'écran, on pouvait voir plusieurs milliers de fêtards chinois réunis à Wuhan le temps d'une soirée techno géante. Sans aucun masque, ni autre protection… Tout un symbole pour cette ville, épicentre du Covid-19, qui était quelques semaines plus tôt, fermée à double tour et totalement coupée du monde. Depuis, c'est toute la Chine qui semble s'être ainsi libérée du virus. "Nous vivons normalement depuis des mois", confirme Lang Fan, employée à Pékin dans une entreprise de logistique. Restaurants, activités sportives, transports… "Tout est ouvert et libre d'accès", dit-il. A la condition toutefois de respecter à la lettre un protocole sanitaire unique au monde. Un kit numérique propre à la , appelé Jiankang Bao.

QR Code obligatoire en Chine

"C'est une application qui prouve que son détenteur est en bonne santé et a bien respecté les mesures d'isolement en cas de contamination", précise le magazine pékinois The Beijinger. Et autorise, ou non, l'accès à tout lieu public. Ce kit est complété d'un QR Code obligatoire, que chaque usager doit télécharger sur son téléphone portable avant de renseigner son nom et son numéro de pièce d'identité. Last but not least : une quatorzaine - effectuée à l'hôtel et à l'isolement total - est imposée à tout voyageur en provenance de l'étranger. "C'est le prix à payer pour vivre en liberté", se convainc Lang Fan. Tandis que la presse officielle encense cette voie chinoise et les moyens déployés pour contrôler la pandémie.

Efficace, vraiment ? Alors que le régime interdit toute enquête journalistique indépendante sur la pandémie, il est en tout cas très difficile d'évaluer la situation sanitaire sur le terrain. "Des questions demeurent sur la façon dont la pandémie - d'un point de vue sanitaire, social et économique - a été gérée en Chine, pointe Karen Eggleston, chargée de recherche à l'université Stanford et spécialiste des systèmes de santé en Asie. Toutefois, le nombre de décès par[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi