La bourse ferme dans 4 h 18 min
  • CAC 40

    6 209,20
    +44,09 (+0,72 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,83
    +33,37 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2013
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 781,00
    +2,60 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    45 834,55
    -443,20 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 256,67
    +22,26 (+1,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,85
    -0,82 (-1,31 %)
     
  • DAX

    15 172,91
    +43,40 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    6 889,32
    +29,45 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3932
    -0,0005 (-0,03 %)
     

Covid-19 : la journée en présentiel pas remise en cause par le gouvernement

·1 min de lecture

Un reconfinement généralisé va-t-il être décidé ? Si tel était le cas, cela voudrait dire fermeture des écoles mais également la fin des journées en présentiel au travail, avec un télétravail généralisé. Mais si aucune mesure n'a été tranchée jusqu'alors, dans Le Parisien, la ministre du Travail, Elisabeth Borne tient à rassurer : "On ne prévoit pas de toucher au jour de soupape", précisant que le gouvernement était "particulièrement vigilant" à l'angoisse que les salariés pouvaient ressentir en étant tout le temps en télétravail. Selon nos confrères, le ministère serait aussi très attaché à faire attention aux "troubles psychologiques" engendrés par ce mode de travail.

Cependant, pour ceux qui peuvent le faire et que ça na dérangerait pas, la "règle du télétravail pour ceux dont les tâches le permettent est de cinq jours", souligne la ministre. Sur LCI, le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux s'était déclaré "pas favorable" au recours à un télétravail généralisé et "obligatoire". "On voit bien la limite de l'exercice. On a énormément de mal dans beaucoup d'entreprises à ce que les gens respectent les quatre jours sur cinq minimum", précise-t-il.

Car pour les organisations patronales, ce ne serait pas forcément au travail que les gens se contamineraient le plus, contrairement à ce que laisse entendre le gouvernement. Le Medef s'appuie notamment sur une étude de l'Institut Pasteur qui révèle que sur la moitié des personnes qui répondent savoir où ils ont été contaminés, seuls (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous pouvez être en télétravail mais votre employeur ne l’applique (toujours) pas ? Racontez-nous !
Alternance : l’aide à l’embauche pour les apprentis de la fonction publique territoriale est prolongée
"Le vocabulaire de l'open space tient plus de la puériculture que du management"
Classes fermées : les arrêts de travail auxquels vous avez droit en tant que parents
Compte personnel de formation : la piste d'un reste à charge pour les salariés