La bourse ferme dans 2 h 46 min

Covid-19: le joli succès de vente des masques transparents

Carton plein pour les masques transparents ! En parallèle de de , la production de masques spécifiques pour lutter contre l’exclusion des personnes sourdes et malentendantes est sur les rails en France. , secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, le promeut d’ailleurs elle-même, par exemple en le portant à l’Assemblée nationale le 29 juillet dernier. Plusieurs initiatives se sont lancées sur ce créneau, dont deux entreprises : Masque Inclusif, une start-up qui a conçu un produit du même nom, et Odiora, une jeune entreprise lyonnaise qui crée des bijoux pour appareils auditifs et qui a lancé la commercialisation de son Masque Sourire en juillet.

 

 

Une diversification pas tant opportuniste, alors que le port du masque est à nouveau obligatoire dans les lieux publics clos et dans les endroits fréquentés, selon , le ministre de la Santé. "J’ai expérimenté la frustration de ne pas pouvoir comprendre ce qui se dit autour de moi, ne pouvant lire sur les lèvres ou voir les expressions du visage", raconte Nathalie Birault, fondatrice et associée d’Odiora, selon qui 80% de la communication est non verbale. "Le son constitue seulement une toute petite partie du message." Partant de son besoin personnel, la créatrice de bijoux s’est lancée fin mai dans la fabrication de prototypes, dans les clous des normes Afnor, lavables et réutilisables, qu’elle a offert à ses clients pour qu’ils les testent. "J’ai envoyé quelques centaines de masques et les retours de mes clients m’ont permis d’ajuster le patron, les matières."

Lire aussi

Pas un produit de niche

C’est ensuite grâce à une commande d’amorçage de la Fondation pour l’Audition - 5.000 masques offerts ensuite à des associations - qu’Odiora a pu s’attaquer à la phase d’in[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi