Marchés français ouverture 5 h 5 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 622,68
    -182,17 (-0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,1644
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 039,84
    -87,09 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    53 023,09
    +115,82 (+0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Covid-19 : Jean-François Delfraissy se dit "optimiste" quant à l’évolution de la pandémie

·2 min de lecture

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, affiche son optimisme, jeudi 14 octobre, quant à l'avenir de l'épidémie de Covid-19 en France. Selon lui, le haut niveau de vaccination et le maintien des gestes barrière permettront d'éviter une cinquième vague dévastatrice à l'automne.

L’automne réserve-t-il à la France l’apparition d’une cinquième vague épidémique de Covid-19, ou au contraire, un peu de répit ? Selon le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique qui accompagne le gouvernement dans sa gestion de la crise sanitaire, "le très haut niveau de vaccination en France" et "la grande efficacité" des sérums permettent de pencher pour la seconde option. Aussi, dans une interview accordée au Monde le 14 octobre, il confie être "optimiste" quant à l’évolution de l’épidémie en fin d’année.

Les semaines à venir réservent, selon Jean-François Delfraissy, deux scénarios possibles. D’une part, il envisage l'éventualité d'"une petite vague du variant Delta" dont l’effet sur les hôpitaux serait "contenu". D'autre part, il n'exclut pas "une augmentation sensible de la circulation virale, mais sans impact majeur sur le système de soins". Tout en soulignant la possibilité de "la survenue d’un nouveau variant", le professeur estime qu’en restant vigilant grâce aux gestes barrières, les Français pourraient éviter de "faire face à une reprise".

>> A lire aussi - Covid-19 : les centres de vaccination landais confrontés à une suspicieuse vague de désistements

L’optimisme affiché du professeur est aussi lié aux décisions gouvernementales pour gérer la crise. L’exécutif a en effet "choisi un allègement progressif des mesures de restriction", se félicite-t-il auprès de nos confrères, avec notamment un arrêt du pass sanitaire à partir du 15 novembre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taux d'intérêt : réductions d'achats d'actifs en vue pour la Fed
Masque à l’école : 12 départements vont l’enlever, la Lozère le réinstaure
Chine : les coûts de production grimpent comme jamais depuis près de 25 ans
Retraite : les perdants de l’allongement de la durée de cotisation, la galère des jeunes pour toucher les aides d’Action Logement... Le flash éco du jour
Covid-19 : le président brésilien Jair Bolsonaro ne se fera finalement pas vacciner

VIDÉO - Covid-19 en Australie : confinement levé après 106 jours de restrictions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles